La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le poids de l'âme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ARFALZ
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 60
Localisation : PAYS DE LOIRE
Emploi : Direction Ressources Humaines
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Le poids de l'âme ?   Ven 5 Nov 2010 - 1:23

Dans toutes les civilisations, même les plus antiques (on retrouve des sépultures au paléolithique supérieur soit il y a 40 000 ans, sépultures accompagnées de décoration et d'offrandes ce qui tend à prouver la croyance en une immortalité de l'âme).
Une immortalité de l'âme n'a pas toujours été le dogme de l'église chrétienne : il n'en est pas fait mention dans la Bible et ne fut proclamée que lors du cinquième concile de Latran en 1513.
On appelle « agentivité », (le fait d'être un agent), le fait de se croire porteurs d'une mission.
Quel est e poids de l’âme ? Selon un médecin américain, Duncan Mac Douglass qui pesa en mars 1907 des humains mourants avant et après leur mort, la différence était de 21 grammes. On ne décelait rien chez l’animal..
Ces études furent contestées à l’époque et, à ma connaissance, non reproduites depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Le poids de l'âme ?   Ven 5 Nov 2010 - 13:23

ARFALZ a écrit:
Quel est le poids de l’âme ? Selon un médecin américain, Duncan Mac Douglass qui pesa en mars 1907 des humains mourants avant et après leur mort, la différence était de 21 grammes. On ne décelait rien chez l’animal..
Ces études furent contestées à l’époque et, à ma connaissance, non reproduites depuis.

Tiens je ne la connaissais pas celle-là. clown

Vouloir peser une âme est aussi ridicule que de vouloir peser l'intelligence.

Quand un condamné soulageait sa conscience en se confessant avant de mourir, il repartait beaucoup plus léger... parce que le curé lui avait piqué son âme!





Excusez-moi.
Mais j'ai bien ri...et c'est pas tous les jours.

Euh, ce n'était pas dirigé contre vous ARFALZ, bien sûr. L'immortalité de l'âme est un sujet sérieux; c'est juste le "poids" de l'âme. Laughing

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite lucarne
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Le poids de l'âme ?   Ven 5 Nov 2010 - 22:13

C'est à cela que fait référence le très bon film 21 grams d'inarritu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jihem
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Localisation : annecy, haute savoie
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Le poids de l'âme ?   Sam 6 Nov 2010 - 16:16

L'expérience de Mac Douglass ne peut pas être prise, effectivement, comme une preuve de quoi que ce fut.
Elle manquait d'énormément de paramètres, et il admit lui même qu'il aurait fallu reproduire ces expériences de manière intensive pour en déduire une certitude scientifique.
Lui même par contre, part dès le début du postulat que l'âme existe, qu'elle a forcément un poids et une masse. Il conduit son expérimentation en fonction de sa théorie (l'âme doit donc être "évacuer" au décès).
Il manque le protocole, ensuite, qui définit le moment exact de la mort. Des pertes de poids sont donc enregistrées bien après, ce qui est aujourd"hui compréhensible, à la lumière des processus connus de décomposition qui se déclenchent quasi immédiatement.
Bref, la mémoire populaire a retenu ce poids de 21 grammes de manière superficielle, de la même manière que l'on continue de lire régulièrement que nous n'utilisons que 10 pour cents de notre cerveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARFALZ
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 60
Localisation : PAYS DE LOIRE
Emploi : Direction Ressources Humaines
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: bonsoir   Dim 7 Nov 2010 - 2:10

Rentrant d'un trajet assez long, je vais faire court (oui, je sais, c'est antinomique).

Mon cher CARNIFEX, je n'ai fait que soumettre cet élément historique avéré à votre réflexion; jihem a raison sur le caractère strictement non scientifique de cette tentative que je citais de manière anecdotique....

Sur l'utilisation du cerveau, les découvertes les plus récentes en neurobiologie rendent le sujet très complexe car on parle du cerveau comme d'un organe homogène ce qu'il n'est pas et que l'on trouve des neurones jusque dans l'intestin....

Je reviendrai prochainement sur le sujet en donnant quelques infos historiques sur le survie de la conscience et notamment sur les questionnements sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Le poids de l'âme ?   Lun 8 Nov 2010 - 19:45

Cette réflexion sur le poids de l'âme me rappelle ce devoir de chimie au sujet de l'enfer, que je vous soumets, pour ceux qui ne le connaissent pas:


Voici la version d'une question "bonus" de chimie posée à l'université de Nanterre.
La réponse d'un étudiant a été si loufoque que le professeur l'a partagée avec ses
collègues, via Internet, et c'est pourquoi vous avez le plaisir de la lire ....


Question Bonus: « l'enfer est-il exothermique1 ou endothermique2 »
(1 : évacue la chaleur, 2 : absorbe la chaleur)
La plupart des étudiants ont exprimé leur croyance en utilisant la loi de Boyle (si un gaz
se dilate il se refroidit et inversement) ou ses variantes.
Cependant, un étudiant eut la réponse suivante:

Citation :
Premièrement, nous avons besoin de connaître comment varie la masse de l'enfer avec le
temps. Nous avons besoin de connaître à quel taux les âmes entrent et sortent de l'enfer.
Je pense que nous pouvons assumer sans risque qu'une fois entrées en enfer, les âmes
n'en ressortiront plus. Du coup aucune âme ne sort.
De même pour le calcul du nombre d'entrées des âmes en enfer, nous devons regarder le
fonctionnement des différentes religions qui existent de par le monde aujourd'hui.
La plupart de ces religions affirment que si vous n'êtes pas membre de leur religion, vous
irez en enfer. Comme il existe plus d'une religion exprimant cette règle, et comme les gens
n'appartiennent pas à plus d'une religion, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont
en enfer...
Maintenant, regardons la vitesse de changement de volume de l'enfer parce que la Loi de
Boyle spécifie que « pour que la pression et la température restent identiques en enfer,
le volume de l'enfer doit se dilater proportionnellement à l'entrée des âmes ». Par
conséquent cela donne deux possibilités:
1) si l'enfer se dilate à une moindre vitesse que l'entrée des âmes en enfer, alors la
température et la pression en enfer augmenteront indéfiniment jusqu'à ce que l'enfer
éclate.
2) si l'enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d'entrée des âmes en enfer, alors
la température diminuera jusqu'à ce que l'enfer gèle.
Laquelle choisir ?
Si nous acceptons le postulat de ma camarade de classe Jessica m'ayant affirmé durant
ma première année d'étudiant « Il fera froid en enfer avant que je couche avec toi », et en
tenant compte du fait que j'ai couché avec elle la nuit dernière, alors l'hypothèse doit être
vraie. Ainsi, je suis sûr que l'enfer est exothermique et a déjà gelé … Le corollaire de cette
théorie c'est que comme l'enfer a déjà gelé, il s'ensuit qu'il n'accepte plus aucune âme et
du coup qu'il n'existe plus... Laissant ainsi seul le Paradis, et prouvant l'existence d'un
Etre divin ce qui explique pourquoi, la nuit dernière, Jessica n'arrêtait pas de crier "Oh....
mon Dieu !...."
(Cet étudiant est le seul ayant reçu la note 20/20)

Laughing Pas mal, non? Voilà un étudiant particulièrement brillant... et pas seulement pour son argumentation: être capable de faire ce genre d'humour sur un devoir, il faut en avoir. Twisted Evil

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARFALZ
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 60
Localisation : PAYS DE LOIRE
Emploi : Direction Ressources Humaines
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Très drôle   Mar 9 Nov 2010 - 13:59

Bonjour,

Merci à CARNIFEX pour cette thèse sinon totalement scientifique a été expérimentée, du moins on peut le supposer Very Happy
Puisque cher CARNIFEX, la loi de Boyle n'a pas de secret pour vous, permettez-moi de vous soumettre une escroquerie qui eut lieu au 19 ème siècle (avec comme point de départ un faux en écriture), l'affaire VRAIN-LUCAS...Je vous joints le lien de la bibliothèque nationale qui reproduit les faux vendus à un illustre savant... Mais lisez plutôt...(je la reproduit comme je l'ai écris dans mon blog)....


L’histoire que je vais vous compter aujourd’hui est authentique ; il s’agit d’une escroquerie qui montre qu’un esprit particulièrement brillant peut-être aussi parfaitement crédules.
Nous sommes en 1861 et le célèbre mathématicien Michel Chasles, oui c’est celui du théorème. Ce mathématicien était à l’époque membre de l’institut et un scientifique de réputation internationale. A 68 ans, sa vaste culture lui donnait des connaissances réelles en histoire et il collectionnait les documents & autographes…. Bref, un esprit brillant et distingué.
Polytechnicien lui-même (promotion de 1812), membre de l’institut de France, membre de l’Académie royale de Belgique, professeur de géodésie à l’école polytechnique, officier de la Légion d’honneur, Michel Charles avait publié des travaux sur « la transformation du cercle en ellipse » ou encore publiée un rapport traitant de l’attraction exercée sur un point extrême par une ellipsoïde homogène.
Autant dire que Michel Charles était considéré par ses pairs comme un des hommes ayant la logique la plus solide de son temps.
Et pourtant, il rencontre en 1861 un homme d’apparence modeste, âgé d’environ 45 ans et disant s’appeler Vrain-Lucas. Il explique alors au mathématicien avoir racheté un fonds de lettre autographes et il explique être venu recueillir l’estimation du savant… Pour preuve, il sort de sa poche un papier fripé où le grand savant Pascal qui écrivant au chimiste britannique Boyle des éléments prouvant qu’il avait découvert 20 ans avant Newton les lois de la gravitation…
Mais je vous laisse lire la suite de cette aventure authentique qui montre que les escrocs capable de briser un homme peuvent être courtois et sympathiques….

http://ledroitcriminel.free.fr/le_phenomene_criminel/les_agissements_criminels/escroquerie_chasles.htm
http://editions.bnf.fr/pdf/revue/extrait13.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Le poids de l'âme ?   Mar 9 Nov 2010 - 19:10

Oh lala, il y a trop à lire pour moi dans le (trop) court laps de temps que je peux consacrer au forum! Embarassed Embarassed
Je suis confus ARFALZ, je n'ai pas le temps de lire cette histoire.

Ne m'en veuillez pas. Les journées sont trop courtes.

Mais merci quand même.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le poids de l'âme ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le poids de l'âme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poids maximum du patient sur la chaise à porteur?
» Le poids de l'âme ?
» La plaque qui supporte les contre-poids
» AU SECOURS BESOIN D'AIDE /permis poids lourd et mention, comment me faire subventionner ?
» Nouveaux permis poids lourds : questions écrites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: