La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La peine de mort en Suisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: La peine de mort en Suisse   Lun 23 Aoû 2010 - 16:09

Bonjour messieurs,dames
Je suis tout nouveau sur ce forum bien que je le consulte régulièrement depuis plusieurs mois.
Je me suis inscrit pour vous faire parvenir une info concernant une initiative populaire qui est actuellement en train d'être examiner par la chancellerie fédéral. La peine serait alors appliquer aux criminels avec circonstances aggraventes tel que viol, sévices sexuelles ou acharnement . Qu' en pensez vous vous qui parlez de ce sujet régulièrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 12:05

Voilà l'initiative à passer devant là chancellerie maintenant ils ont jusqu' en janvier 2012 pour récolter les signatures !! La machine est en route !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 16:56

Bonjour et bienvenue sur le forum.

J'ai recu les memes information d'un ami comme quoi il y a une initiative pour re-instituer la peine de mort en Suisse. Ils doivent rassembler un certain nombre de signatures pour introduire la proposition a la legislature? Il parait meme qu'un article dans un journal suisse a grand tirage utilise une photo d'un de mes modeles pour illustrer cette histoire mais je ne l'ai pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 17:34

Bonjour
Alors oui effectivement maintenant que l'initiative à passer la chancellerie il faut récolter 100 000 signatures. Pour ce qui est de vos modèles je ne serais vous dire ! Ils sont d'ailleurs fort bien réussi j'ai eu l'occasion de visiter votre site mais je n'ai pas tout compris vus que je ne suis pas un grand anglophone . En tout cas bravo il dois y avoir des heures de boulot la derrière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 18:06

Qu'est-ce qu'un référendum sur la peine de mort aurait donné en 81 et aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 18:07

Boisdejustice a écrit:
Bonjour et bienvenue sur le forum.

J'ai recu les memes information d'un ami comme quoi il y a une initiative pour re-instituer la peine de mort en Suisse. Ils doivent rassembler un certain nombre de signatures pour introduire la proposition a la legislature? Il parait meme qu'un article dans un journal suisse a grand tirage utilise une photo d'un de mes modeles pour illustrer cette histoire mais je ne l'ai pas vu.
bonjour,

peut etre est ce l'article en question(dans 24 heures):


http://www.24heures.ch/actu/suisse/initiative-veut-retablir-peine-mort-2010-08-20
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 18:09

Revenir en haut Aller en bas
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 18:12

On dit que la population française reste plutôt favorable à la peine surtout après des crimes atroces. Mais entre ces réactions émotionnelles et trouver une majorité dans l'urne il y a une différence.

(question hs : pourquoi ne peut on pas éditer ses messages ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 19:52

Et donc que pensez vous du sujet, plutôt pour, plutôt contre, si oui d'autre pays européen pourraient suivre le mouvement, si oui quel méthode pour appliquer la sentence etc ?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 21:10

Chouette une blague belge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 22:18

pures fadaises que de penser à un retour de la bécane
les pays membres de l'union sont liés entre autre par cette impossibilité
le 1er à franchir la ligne serait très certainement exclu par les autres membres,qui pour la plupart n'exécutent plus personne depuis des lustres
faut pas rêver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 22:21

remarque je vois que tu es suisse,pourquoi pas la lapidation à la tomme de gruyère(mais alors du vieux,pas trop tendre)
Revenir en haut Aller en bas
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 22:24

Bonsoir,

Il me semble que la Suisse ne fait pas partie de l' Union Européenne ?

Cordialement

H. DESMOREST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 22:29

Hdemorest,cela ne risque pas d'arriver l'adhésion de la suisse à l'UE,mais la question de la PDM au sein de l'UE est une chose close et définitive(évidemment un nouveau conflit mondial serait susceptible de modifier la donne,mais à part ce cas de force majeure.........)
Revenir en haut Aller en bas
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 24 Aoû 2010 - 23:23

D'accord avec vous tous sauf deux trois points:
1 je n'ai jamais dis que j'étais pour je ne fais qu'exposer des faits
2 c'est un fait l'initiative à passer la chancellerie fédéral car elle n'est pas anti constitutionel
3 si d'ici a janvier 2012 100 000 signatures sont récoltées le peuple se prononcera aux urnes ( ont ne croyais pas l'interdiction des minarets possible et pourtant ..)
4.la suisse ne fais pas partie de l'union européenne
voilà pour les infos
bonne soirée a tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mer 25 Aoû 2010 - 10:11

L'initiative à été retirée ce matin par les inititiants certainement sous le coup de pressions politique ! Le projet est donc avorté et aura au moin eu le mérite de remettre le débat au goût du jour ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucerne
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mer 25 Aoû 2010 - 11:58

Habitant en Suisse, je puis vous dire que l'annonce du lancement de cette initiative a créé un beau tohu-bohu dans la classe politique.
Malheureusement, l'initiative après avoir été acceptée par la chancellerie, qui avait donné son accord pour la récolte de signatures, a été retirée par ces concepteurs une famille ayant perdu un de ses membres dans des circonstances dramatiques.
Je dis dommage, car c'eut été l'occasion d'un débat intéressant sur le sujet.
Je suis personnellement contre la peine de mort, car j'estime qu'elle n'a jamais eu le moindre effet dissuasif sur les criminels, et surtout les pervers pédophiles.
Mais je ne puis accepter, qu'un meurtrier sexuel d'enfants puisse ressortir un jour de prison sans que le corps médical puisse assurer qu'il ne représente plus aucun danger.
La question s'est posée avec le sadique de Romont, un monstre tueur en série d'enfants et d'adolescents.
Il avait été condamné en son temps à la perpétuité, or la perpétuité réelle n'existait plus en Suisse.
Et bien sûr, ce personnage a commencé à demander sa remise en liberté, comme la loi le lui permettait.
D'autant que ce genre de criminels se comportent en général très bien en prison.
S'ensuivit un débat houleux, une initiative populaire acceptée par le peuple exigeant que ce genre de criminels ne puisse plu sortir de prison, et un réveil de nos chers politiciens.
Résultat, en Suisse si le corps médical peut prouver qu'un tel criminel ne récidivera plus, il peut être libéré selon la loi en vigueur, sinon!
Mais voilà, cette interprétation de la loi sauce suisse ne semble pas plaire à la cour européenne des droits de l'homme.
Je rappelle qu'en Suisse, le moyen d'exécution jusqu'en 1942 était la guillotine, machine qui servit jusqu'en 1940, et qui est exposée aujourd'hui au musée d'histoire de Lucerne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mer 25 Aoû 2010 - 12:24

Oui je vis également en suisse . Il y à eu un sacré brassage médiatique autour de ça mais si vous voulez mon avis le débat est loin d'être enterré: le site des inititiants à été hacké la deuxième page ne porte plus que l' inscription: We'll ne back ...
C'est un peu le flou artistique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Ven 27 Aoû 2010 - 9:26

En cas de retour de la peine de mort, la guillotine apparaîtrait comme un châtiment trop cruel. Aux USA il y a un courant pudibond qui trouve normal qu'on exécute un condamné mais qui ne veut pas voir du sang ou entendre des cris.

Les bourreaux d'aujourd'hui veulent des exécutions soft et sans douleur. En v'la un grand progrès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
lucerne
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Ven 27 Aoû 2010 - 11:29

Saint Denis a écrit:
En cas de retour de la peine de mort, la guillotine apparaîtrait comme un châtiment trop cruel. Aux USA il y a un courant pudibond qui trouve normal qu'on exécute un condamné mais qui ne veut pas voir du sang ou entendre des cris.

Les bourreaux d'aujourd'hui veulent des exécutions soft et sans douleur. En v'la un grand progrès !

Ce que vous dites est intéressant, d'ailleurs lorsque la guillotine existait encore, des journaux américains dénonçaient le côté sanglant de ce mode d'exécution. Dans le même temps, ils trouvaient très propre et moderne qu'un condamné finisse sur la chaise électrique ou dans la chambre à gaz.
Je pense que nous avons tous vu des videos de ce genre d'exécutions qui prouvent que ce n'était pas si propre et humain que les américains veulent bien le croire!
Moi je pense que le plus dur pour un condamné à mort, ce n'est pas l'exécution, mais l'attente de l'exécution.
Il existe un film de Lelouch qui s'appelle- La vie l'amour la mort- que je vous conseille de voir.
C'est un film abolitionniste certes, mais sans les exagérations que l'on peut voir dans -deux hommes dans la ville- et d'autres.
Lelouch a su montrer cette angoisse du condamné qui ne dort plus la nuit dans l'attente du cortège de la mort, qui va d'espoir en désespoir selon les nouvelles de son avocat, et qui en fait est déjà mort dans l'âme.
Mais je n'oublie pas non plus la souffrance des proches de ces condamnés, certainement autant insoutenable que celles des condamnés à mort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucerne
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Ven 27 Aoû 2010 - 11:31

lucerne a écrit:
Saint Denis a écrit:
En cas de retour de la peine de mort, la guillotine apparaîtrait comme un châtiment trop cruel. Aux USA il y a un courant pudibond qui trouve normal qu'on exécute un condamné mais qui ne veut pas voir du sang ou entendre des cris.

Les bourreaux d'aujourd'hui veulent des exécutions soft et sans douleur. En v'la un grand progrès !

Ce que vous dites est intéressant, d'ailleurs lorsque la guillotine existait encore, des journaux américains dénonçaient le côté sanglant de ce mode d'exécution. Dans le même temps, ils trouvaient très propre et moderne qu'un condamné finisse sur la chaise électrique ou dans la chambre à gaz.
Je pense que nous avons tous vu des videos de ce genre d'exécutions qui prouvent que ce n'était pas si propre et humain que les américains veulent bien le croire!
Moi je pense que le plus dur pour un condamné à mort, ce n'est pas l'exécution, mais l'attente de l'exécution.
Il existe un film de Lelouch qui s'appelle- La vie l'amour la mort- que je vous conseille de voir.
C'est un film abolitionniste certes, mais sans les exagérations que l'on peut voir dans -deux hommes dans la ville- et d'autres.
Lelouch a su montrer cette angoisse du condamné qui ne dort plus la nuit dans l'attente du cortège de la mort, qui va d'espoir en désespoir selon les nouvelles de son avocat, et qui en fait est déjà mort dans l'âme.
Mais je n'oublie pas non plus la souffrance des proches des victimes de ces condamnés, certainement autant insoutenable que celles des condamnés à mort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 31 Aoû 2010 - 13:49

Dans la peine de mort la souffrance psychologique doit être encore bien plus grande que la souffrance physique. Même si la seconde où la lame de guillotine tombe est indolore (on peut l'imaginer), la seconde juste avant où le condamné sait qu'elle va tomber est un enfer et l'heure précédente, la nuit précédente alors que la mort se rapproche est une torture. La question du mode d'exécution est un peu secondaire. Mais en amérique il y a des prudes pour chercher un mode d'exécution sans douleurs. et se demander si c'est mieux de recevoir l'injection, d'être pendu, mis sur la chaise... histoire de se donner bonne conscience. Pour le condamné je pense que c'est très secondaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mar 31 Aoû 2010 - 17:08

Tout le monde meurt un jour ou l'autre. Et la mort ne vient pas toujours par surprise... J'ai connu plusieurs personnes, condamnees a mort par le cancer ou une autre maladie mortelle, qui ont attendu la mort comme l'aurait fait un condamne a mort. Representer l'attente de la mort comme un supplice extraordinaire ou meme une forme de torture, c'est peut-etre un peu exagere? Nous sommes nous memes condamnes a la meme peine mais en surci pour quelques annees... C'est peut-etre pourquoi la peine de mort ne me semble pas aussi cruelle qu'elle semble a ses opposants.
Si on retire tous ses droits a un condamne et on l'enferme dans un cachot pour le reste de sa vie naturelle ne lui a-t-on pas en effet pris la vie? Et si on avance sa mort en le privant des soins medicaux les plus couteux (Ce qui se fait dans le systeme penitenciaire) n'est ce pas une condamnation a mort lente?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   Mer 1 Sep 2010 - 13:29

Bien sûr, Michael, tout le monde meurt un jour ou l'autre. Mais je pense que cela n'est pas ressenti pareil.

1er cas (maladie): j'ai le cancer; on m'annonce que je n'en ai plus que pour deux mois maxi.
2ème cas (PDM): je suis condamné à mort; si je ne suis pas gracié je serai exécuté dans deux mois maxi.

Dans le 1er cas, il n'y a plus rien à faire. L'échéance est inexorable. On doit être très triste de quitter ceux qui nous sont proches, mais l'on est résigné.
Dans le 2ème cas, il se peut qu'il y ait une grâce. La mort tient aux hommes et non plus au destin. Dès lors, on ne se place pas dans la même approche de la mort car la résignation n'est pas là. Inexorablement, on se prend à espérer la grâce et donc on s'accroche à la vie. C'est donc le doute qui fait souffrir.

Pour prendre un exemple que tout le monde a connu: celui des examens scolaires/universitaires, qui présente des similitudes.

1er cas: je me présente à un examen où je sais que je n'ai aucune chance d'être reçu. Je suis décontracté, car l'issue est connue.
2ème cas: je me présente à un examen où j'ai de bonnes chances d'être reçu. J'ai le trac et suis angoissé car j'ignore si je serai reçu.


_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monster666
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 30
Localisation : Sierre,Valais, Suisse
Emploi : Sécurité privée
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: un petit article pompé dans un hebdo suisse   Mer 1 Sep 2010 - 14:20

Article asser intéressant sur la dernière fois où le bruit sourd du couperet à raisonné dans une prison suisse. Point intéressant l'exécution aurais eu lieux dans l' atelier de la prison soit en intérieur! Si mes renseignements sont exactes c'est un fait asser rare pour être signalé! Sinon la guillotine suisse ressemble à une berger mais comme customisée qqun peut en parler ?
Bonne lecture et bonne journée

L'HISTOIRE DU DERNIER TUEUR TUÉ
Si l’initiative pour la réintroduction de la peine de mort a finalement été retirée la semaine dernière, elle a réveillé le spectre d’une pratique que la Suisse a connue. En 1940, Hans Vollenweider fut le dernier homme exécuté au terme d’un procès civil.

Par Frédéric Vassaux - Mis en ligne le 01.09.2010
Il a le visage d’un garçon propre sur lui, comme une mélancolie au fond des yeux. A le contempler, on se prend à l’imaginer poli et bien éduqué. Sur les photos d’identité judiciaire, Hans Vollenweider a 28 ans. Nous sommes en 1934. Jugé par le Tribunal de district de Meilen, le Zurichois s’est fait condamner à deux semaines de prison pour avoir pris un bain de soleil nu et s’être approché d’une femme dans le plus simple appareil. Six ans plus tard, c’est pour avoir tué trois hommes en dix jours qu’il perdra la tête. C’était il y a septante ans dans l’atelier de l’établissement pénitentiaire de Sarnen, dans le canton d’Obwald. A 1 h 55, le matin du 18 octobre 1940. Deux ans après que le peuple eut accepté le Code pénal suisse qui supprimait la peine capitale! Pour le malheur de Vollenweider, le texte n’entrait en vigueur que le 1er janvier 1942.
«Il faut se replacer dans le contexte de l’époque», explique Theo Stich. En 2004, ce réalisateur et historien a consacré un film à l’affaire:Vollenweider. Die Geschichte eines Mörders (L’histoire d’un meurtrier). «La votation sur le Code pénal en 1938 est passée de justesse, grâce surtout au vote massif de Berne et de Zurich. Beaucoup de cantons en Suisse centrale, souvent catholiques et conservateurs, avaient voté contre et restaient favorables à la peine de mort.» Dans le canton d’Obwald, le consensus régnait: les gens voulaient sa mort.
CADAVRE DANS LE LAC DE ZOUG
Hans Vollenweider est né en 1908 à Zurich, dans une famille modeste. Il fait un apprentissage de commerce et travaille dans une entreprise de papiers peints. Mais, à la suite de la crise économique des années trente, il perd son travail puis ses économies en tentant de gérer un cinéma et une fiduciaire. Sans argent, sans travail, brisé par ses échecs, en mai 1935 il attaque la caisse d’épargne de Büchwil, dans le canton de Saint-Gall, armé de deux pistolets. L’employé de banque se défend. Vollenweider fait feu à plusieurs reprises et s’enfuit, sans butin. Quelques mois plus tard, trahi par un complice, il est condamné à deux ans et demi de réclusion. Il les passera à la prison de Regensdorf (ZH). Mais, alors qu’il s’apprête à être libéré, un jugement zurichois prolonge son internement d’une mesure de garde administrative. Il doit poursuivre sa peine à la colonie de travail ouvert de Ringwil. Lors de sa première permission, le 4 juin 1939, Hans Vollenweider s’enfuit. Pour se procurer une nouvelle identité, il met une annonce dans le Tagblatt der Stadt Zürich, où il propose une place de chauffeur. C’est Hermann Zwyssig, 27 ans, qu’il choisit pour le rôle. Lors d’une halte, la nuit dans la forêt de Baar, sur la route de Lucerne, il le tue d’une balle dans le dos puis coule son cadavre chargé de pierres dans le lac de Zoug. Cinq jours plus tard, c’est le postier Emil Stoll que tue Vollenweider, pour lui voler de l’argent. Sous l’identité de Hermann Zwyssig, il se fait alors engager comme portier à l’hôtel Engel, à Sachseln (OW). Mais une chemise ensanglantée qu’il a donnée à laver le trahit et Alois von Moos, le policier du lieu, vient l’arrêter. Une nouvelle fois il tire. L’officier succombera à ses blessures. Le coupable est toutefois maîtrisé par l’hôtelier et des employés.
Le 19 septembre 1940, Hans Vollenweider est condamné à mort par le Tribunal cantonal d’Obwald. Le recours en appel et l’appel en grâce sont rejetés. Pourtant, la veuve d’Alois von Moos, mère d’un enfant et enceinte du second au moment du drame, a elle-même plaidé la grâce de l’assassin. «Mais c’est alors une voix totalement minoritaire», analyse Theo Stich. Un mois plus tard, et seulement un an et demi avant l’entrée en vigueur de l’abolition de la peine de mort, le couperet tombe. Hans Vollenweider avait 32 ans.
Les juges ont-ils été influencés par la vindicte populaire? Certainement, car la pression était alors intense. Pour exemple, lorsque Etienne Chatton, dernier condamné à mort en Suisse romande, fut guillotiné à Fribourg en 1902 après avoir tué une jeune fille d’un coup de hache dans le front, il faillit être lynché par la foule quelques minutes avant son exécution.
LES TRÉFONDS DE LA PSYCHOLOGIE HUMAINE
«On ne peut pas comparer le cas de Vollenweider avec l’initiative visant à réinstaurer la peine de mort retirée ces derniers jours, estime Theo Stich. C’était en 1940, pendant la guerre, c’est une autre époque. En revanche, ce sentiment, cette volonté de vengeance et de réparation des victimes rentrent en commun. On est là dans l’ordre universel de la psychologie humaine.» D’ailleurs, les diverses tentatives de réintroduction de la peine capitale en Suisse s’inscrivent toujours dans un contexte émotionnel particulier. Lorsque le conseiller national Valentin Oewen demande, en 1979, la peine capitale pour les terroristes et preneurs d’otages, les Brigades rouges mettent à feu l’Italie et la Fraction armée rouge vient d’enlever le patron des patrons allemands Hanns Martin Schleyer. De même, lorsqu’en 1985 une initiative populaire exige l’exécution pour les trafiquants de drogue, une bourgeoisie bien installée ramasse ses enfants overdosés dans les parcs zurichois.
Si Hans Vollenweider fut le dernier condamné à mort d’un tribunal civil suisse, 17 soldats ont encore été fusillés pour trahison entre 1943 et 1944. Les deux derniers furent Hermann Grimm et Walter Laubscher, le 7 décembre 1944.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peine de mort en Suisse   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peine de mort en Suisse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La peine de mort en Suisse
» Peine de mort en Thaïlande -Siam
» Peine de mort en Corée du Nord
» Peine de mort en Palestine
» Peine de mort au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: DEATH PENALTY, PENA DI MORTE, TODESSTRAFE, etc...-
Sauter vers: