La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'échafaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent
Aide confirmé


Nombre de messages : 29
Age : 43
Localisation : Loire Atlantique
Emploi : chauffeur routier
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: L'échafaud   Sam 17 Juil 2010 - 10:41

Peut etre que certains spécialistes de la Veuve pourraient nous renseigner sur le montage de l'échafaud.Qui le montait ? Etait ce l'équipe des exécuteurs ou plutot des ouvriers menuisiers spécialement dévolus à cette tache ?
D'autre part ce montage et la mise à niveau de la plate forme devaient prendre un temps infini suivant la nature du terrain (pavés,endroit en pente,etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'échafaud   Sam 17 Juil 2010 - 18:38

Vincent a écrit:
Peut etre que certains spécialistes de la Veuve pourraient nous renseigner sur le montage de l'échafaud.Qui le montait ? Etait ce l'équipe des exécuteurs ou plutot des ouvriers menuisiers spécialement dévolus à cette tache ?
D'autre part ce montage et la mise à niveau de la plate forme devaient prendre un temps infini suivant la nature du terrain (pavés,endroit en pente,etc...)
Bonsoir, Vincent !
L'échafaud, en tant que tel, c'est à dire la plate-forme avec un escalier, a été supprimé en 1871, en même temps que l'on créait l'équipe unique des exécuteurs nationaux.Savoir ce qui se passait avant...votre question a sans doute des réponses multiples.Néanmoins, lorsqu'on réquisitionnait des menuisiers pour monter l'échafaud - et non pas la guillotine, dont le montage revenait toujours aux exécuteurs - les ouvriers en question disparaissaient en général dans la nature, sauf à être amenés de force au travail !
Revenir en haut Aller en bas
cabochard
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 71
Localisation : oise
Emploi : retraité
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Les représentations d'une exécution sous la révolution   Dim 21 Fév 2016 - 21:36

bonsoir à tous ! je pense que la plupart des représentations d'une exécution sous la révolution est due à l'imaginaire ou de souvenirs erronés; voici pourquoi je le pense: en 1792, lors de l'exécution de VIMAL et de ses complices, un des adjoints de Charles-Henry SAMSON, était Gabriel SAMSON dit les petit Gabriel,
23 ans, fils de l'exécuteur des hautes oeuvres de PARIS; celui-ci présenta la tête d'un des exécutés, au
peuple, tomba de l'échafaud et se tua, et donc le bourreau fit faire une balustrade autour de la plate forme pour éviter que cela ne se reproduise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cabochard
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 71
Localisation : oise
Emploi : retraité
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: le montage de la guillotine    Mer 24 Fév 2016 - 0:01

le montage était fait par les aides du bourreau sous l'oeil vigilant de l'exécuteur en chef qui vérifiait l'aplomb des montants sur deux faces et le parallélisme de ceux ci pour le bon fonctionnement de la machine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: L'échafaud   Dim 28 Fév 2016 - 20:14

A Dijon, les exécutions se situaient place du Morimont (aujourd'hui place Emile Zola), au centre de laquelle étaient bâtis quatre piliers en maçonnerie, supportant une plate forme en bois. Cela plaide en faveur d'échafauds permanents du moins dans certaines villes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'échafaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'échafaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'échafaud vu par Victor Hugo
» August Degroote - Edmond Claeys - 1893
» Système de basculement des corps
» André Chénier - 1794
» L'abbaye de Saint-Pierre - cinq pierres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA VEUVE-
Sauter vers: