La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Chauffeurs de la Drôme - 1909

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
historienne
Aide non qualifié


Nombre de messages : 11
Age : 42
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Lun 27 Fév 2012 - 17:27

Merci beaucoup Benny pour ce renseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abolition.hypotheses.org/
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Lun 27 Fév 2012 - 18:06

historienne a écrit:
Savez-vous dans quel ordre Messieurs David, Liotard et Berruyer ont été guillotinés ?
Il semblerait que ce soit Berruyer le premier, mais ensuite ?
Voi ci-avant le message de Montfaucon (Ven 28 Oct 2011 - 11:40) : il décrit avec précision l’exécution des chauffeurs de la Drôme.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
historienne
Aide non qualifié


Nombre de messages : 11
Age : 42
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Lun 27 Fév 2012 - 18:48

Au temps pour moi... Je ne suis pas du tout une habituée des forums, mais je peux vite prendre des réflexes !Smile
Merci encore Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abolition.hypotheses.org/
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Lun 27 Fév 2012 - 20:39

Pas de souci, historienne. Si on a parfois du mal à se repérer sur le forum, c'est parce qu'il est riche d'informations. queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2446
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 31 Mar 2012 - 9:48

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k563373r/f1.zoom.r=guillotine.langFR

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2446
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Dim 20 Mai 2012 - 13:57

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5633710.r=guillotine.langEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Lun 21 Mai 2012 - 5:22

Il s'agit d'une correction faite recemment, basee sur la description detaillee de l'execution sur le site de Jourdan. Il indique que Deschamps et Rogis menaient les condamnes a la guillotine et que Leopold Desfourneaux etait le photographe... Ces informations sont tres precises et ne laissent pas beaucoup de doute. Henri Desfourneaux etait aussi adjoint deuxieme classe a l'epoque mais je ne crois pas qu'il etait a Valence. Avant d'avoir lu la description de Jourdan je pensait que Deschamps etait l'homme a la moustache noire qui lave la lame apres une des executions. Mais Deschamps avait aussi un bouc donc c'est pas exactement lui non-plus.
Une possibilitee: Leopold a simplement change la couleur de ses cheveux (51 ans et deja les cheveux blancs) entre le marriage de son neveu et l'execution de Valence. Je pense que les colorants pour les cheveux c'etait deja tres repandu en 1909? Avec cette hypothese les photographe ressemble assez bien a LD.
Jourdan pourrait peut-etre nous eclairer sur ses sources?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Liotard à Mondy   Lun 18 Juin 2012 - 21:28

Liotard à Mondy (Bourg de Péage)


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Mer 20 Juin 2012 - 22:14


Jacques Pradel revient sur le parcours criminel des Chauffeurs de la Drôme dans l'émission "L'heure du crime" d'aujourd'hui.

Bonne écoute ! queen

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/billet/mercredi-20-juin-vous-nous-avez-soumis-cette-affaire-les-chauffeurs-de-la-drome-7749503707

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La maison des Chauffeurs de la Drôme   Sam 23 Juin 2012 - 15:05

La maison des Chauffeurs de la Drôme, 26 rue Pêcherie à Romans-sur-Isère

Le repaire de la bande d’assassins appelée « Les Chauffeurs de la Drôme » était situé au 26 rue Pêcherie, à Romans-sur-Isère. Cette maison avait l’avantage d’offrir plusieurs issues à l’arrière, côte du Crotton, en passant au premier étage par un escalier intérieur en bois.

Entre 1905 et 1908, les Chauffeurs de la Drôme, ainsi nommés parce qu’ils brûlaient les pieds de leurs victimes pour leur faire avouer l’emplacement de leurs économies, ont commis au moins onze assassinats, une tentative de meurtre sur un prêtre et sa servante et huit cambriolages et agressions. Le nombre de leurs crimes fut sans doute plus élevé mais la justice ne les retint pas tous, faute de preuves et d’aveux.
À Romans-sur-Isère, ils n’ont pas commis d’assassinat mais ils seront accusés d’une tentative de cambriolage à l’Hôpital, d’un vol au préjudice de M. Rapian, comptable à l’Hôpital, d’une tentative de cambriolage chez M. Crozel, droguiste, et d’un cambriolage chez Madame Claveyson.
Parmi leurs crimes les plus abominables, citons le meurtre de Maria Juge, une vieille demoiselle qui vivait toute seule dans une petite ferme à Mondy, près de Bourg-de-Péage, tuée à coups de bille de bois ; l’assassinat de M. Dorier, propriétaire, et de sa fille Noémie, à Alixan, pour quelques bijoux ; l’assassinat de deux octogénaires, le frère et la sœur Tortel, à Bourg-de-Péage, dont les cadavres seront arrosés de pétrole et brûlés.

La bande était constituée d’Octave-Louis David, Pierre-Auguste-Louis Berruyer, Urbain-Célestin Liotard et Jean Lamarque.
David, chef de la bande, est né le 14 mars 1873, dernier d’une famille de treize enfants. A l’âge de dix ans, ses parents étant morts, il est arrêté plusieurs fois pour vagabondage puis emprisonné jusqu’à l’âge de dix-huit ans. A sa sortie de prison, il se fait cambrioleur avant de s’engager dans l’armée pendant neuf ans pour échapper à la police. En 1902, il est emprisonné pour vol, à Clairvaux, où il fait la connaissance d’un romanais et il décide de s’installer dans cette ville dès sa sortie. Là, il se lie avec Madeleine Martel qu’il épousera et travaille un temps comme ouvrier cordonnier.
Mais ses vieux démons le reprennent et il « monte » une bande avec un ancien compagnon de détention, Jean Lamarque, qui était pensionnaire chez Berruyer, au 26 rue Pêcherie. Cette maison, aussi habitée par Liotard, ne tarda pas à devenir le repaire de la bande.
Berruyer naît le 25 août 1873, à Margès, dans une famille pauvre vivant dans une chaumière au milieu des bois d’une châtelaine, Mme Monier de la Sizeranne. Après avoir exercé plusieurs métiers – valet de ferme en Isère, cloueur en chaussures à Saint-Donat, etc. – il vient s’installer rue Pêcherie, à Romans-sur-Isère, où il travaille de temps en temps dans les fabriques de chaussures de la ville.
Il rencontre Liotard et l’invite à partager son logis. Celui-ci est né le 8 mars 1863, à Piégros-la-Clastre, dans une famille de paysans. Avant d’opérer avec la bande des Chauffeurs, il avait déjà commis deux meurtres et plusieurs vols.

Le 22 octobre 1908, Berruyer est arrêté à son domicile, rue Pêcherie et la perquisition permet la découverte de nombreux objets volés. Liotard et David sont pris peu après. Les voisins diront qu’ils n’avaient rien remarqué d’anormal dans l’allure de ces hommes.

Le procès débute devant la Cour d’Assises de Valence, le 2 juillet 1909, et une foule nombreuse et passionnée se pressera au tribunal pendant les huit jours d’audience.
David, Liotard et Berruyer sont condamnés à la peine de mort.

Le 22 septembre 1909, très tôt le matin, une foule dense et bruyante se trouve route de Chabeuil, devant la prison de Valence, où une guillotine a été dressée la veille. Les trois complices sont exécutés sous les vivats de la foule et enterrés au cimetière de la ville, en dehors du mur de clôture.
Les corps ne seront pas réclamés par leurs familles comme l’atteste, entre autre, la déclaration de l’épouse de Berruyer : « Je soussignée, Bret Adrienne, épouse Berruyer, déclare que, n’ayant pas les moyens de supporter les frais d’inhumation de mon mari, après son exécution, j’abandonne le projet que j’avais formé d’entrer en possession de son corps. Adrienne Bret. Romans, 21 septembre 1909. »

Jean Lamarque, qui était parvenu à s’échapper lors de l’arrestation de ses complices, fut finalement pris deux ans plus tard et condamné aux travaux forcés à perpétuité, le 29 octobre 1910.

La maison des Chauffeurs de la Drôme, 26 rue Pêcherie, et ses différentes issues, côte du Crotton















http://www.romanshistorique.fr/romans-sur-isere-la-maison-des-chauffeurs-de-la-drome-rue-pecherie

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: "Chauffeurs" la nuit, M.M. Tout-le-Monde le jour...   Sam 23 Juin 2012 - 15:45

"Chauffeurs" la nuit, M.M. Tout-le-Monde le jour...

Ni huées ni applaudissements. Un silence de plomb. À la gare de Valence, une foule considérable l'attend: Deibler, le bourreau. Ce 21 septembre 1909, « Monsieur de Paris » est arrivé par l'express de 9 h 45. La guillotine a été spécialement installée, avenue de Chabeuil, devant la prison. Dans deux jours, trois hommes monteront sur l'échafaud: Octave-Louis David, 36 ans, Urbain-Célestin Liottard, 46 ans, et Louis Berruyer, 36 ans. Le quatrième a réussi à échapper à la justice.

C'est la fin des «chauffeurs de la Drôme»: une épopée sanglante qui a fait trembler tout le département et impulsé la création des brigades du Tigre, là-haut, à Paris, par Georges Clemenceau. Le ministre de l'Intérieur s'est juré d'arrêter le quatuor meurtrier. Leur surnom fait frémir l'opinion: les «chauffeurs» brûlent les pieds de leurs victimes pour leur faire avouer la cache de leurs économies. Entre 1905 et 1908, ils ont torturé, volé et assassiné 18 personnes. Toujours la nuit, toujours avec violence. «Je ne faisais pas 300 kilomètres aller et retour pour mes plaisirs!» a expliqué Berruyer.

Le matin du 14 avril 1908, à Alixan, Léonie frappe chez ses voisins, Jean, 65 ans, et sa fille Élisabeth. La veille, elle leur a emprunté du beurre pour préparer une pogne. Par la fenêtre de la cuisine, elle aperçoit une flaque sur le sol. Rouge. Arrivé sur les lieux, le lieutenant Drouot découvre le carnage: « Des coups portés avec une telle violence que le sang a jailli de tout le corps. »

La plupart des crimes sont organisés chez Berruyer, rue de la Pêcherie, à Romans. Ici, la bande se partage le magot. Du linge, des poules, des bijoux. Leur stratagème est bien rodé. D'abord, du poison pour anéantir les chiens. Une drogue, noire comme du cirage, mélangée à de la viande. Un lieu isolé: Peyrins, Saint-Marcellin (Isère), Bourg-de-Péage... Comme la ferme des Rey, perchée à 800 mètres d'altitude: une pièce confortable, un lit à baldaquin, une armoire en chêne. Après avoir dévalisé les époux, les bandits mangent sur place puis partent en fermant les volets.

La nuit, ils tuent. Le jour, ils reprennent leur métier: cordonnier, maçon, vendeur de cartes postales. Sans éveiller le moindre soupçon. En 1908, Clemenceau confie le dossier drômois à Elie Golbert, inspecteur de la sûreté parisienne, qui prend contact avec le commissaire de Romans. Des policiers en civil sont sur la brèche depuis des mois. Les parquets de Valence et de Tournon, saisis de meurtres différents, établissent enfin des recoupements. Le 27 juillet, une perquisition est opérée chez Liottard. Mais c'est David qui avoue tout.

Le 23 septembre 1909, jour de l'exécution, la porte de la prison s'ouvre sur Berruyer. Très pâle, il est exécuté le premier. Crâneur jusqu'au bout, David s'écrie: « Je vais m'enrhumer, salut. » Liottard baise la croix que lui tend l'abbé. À 6 h 51 du matin, la triple exécution est terminée. Sept minutes ont suffi pour faire tomber les chauffeurs de la Drôme.

Les grandes affaires de Valence et de la Drôme par Marie Huret

http://www.lexpress.fr/region/laquo-chauffeurs-raquo-la-nuit-mm-tout-le-monde-le-jour_477464.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Une photo rare pour laquelle les droits sont protégés. Ce lien permet de la voir :

http://www.memoire-drome.com/recherche-detail.html?q=chauffeurs+Dr%C3%B4me&i=3&id=128004

Arrestation des chauffeurs de la Drôme : fourgon cellulaire dans la cour de la gendarmerie.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 23 Juin 2012 - 15:51

Une autre image intéressante pour laquelle les droits sont également protégés. Ce lien permet de la voir :

http://www.memoire-drome.com/recherche-detail.html?id=130376

Exécution des chauffeurs de la Drôme

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 23 Juin 2012 - 19:11

Il s'agit d'une gravure du Petit Journal montrant l'execution d'Abel Pollet qui a ete superposee sur une image de la porte de la prison de Valence prise d'un jardin en face de la prison pour faire une carte postale... Elle se trouve dans le livre de Benevise-Dossat sur l'Affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 23 Juin 2012 - 19:30

Petite erreur : Abel Pollet, c'est à Béthune. On parle ici d'Octave David.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 23 Juin 2012 - 21:12

Un photomontage que je n'avais pas remarqué. Merci Boisdejustice ! queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 23 Juin 2012 - 23:15

Malgre la legende de la carte et la prison de Valence dans l'arriere plan, la gravure utilisee fut publiee par le petit journal pour l'execution d'Abel Pollet a Bethune. En voici une copie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Dim 24 Juin 2012 - 0:00

Un joyeux mélange, quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Dim 24 Juin 2012 - 14:45



Exécution à Valence de Liotard, chef de la bande des « Chauffeurs de la Drôme ». Les gendarmes forment un cordon autour de la Veuve et retiennent la foule qui se presse devant le spectacle.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Acte de naissance d'Urbain-Célestin Liottard   Ven 26 Oct 2012 - 14:14


L'acte de naissance d'Urbain-Célestin Liottard





_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt


Dernière édition par Adelayde le Ven 26 Oct 2012 - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Acte de de naissance de Pierre-Augustin-Louis Berruyer   Ven 26 Oct 2012 - 14:17


L'acte de de naissance de Pierre-Augustin-Louis Berruyer



_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Acte de naissance Octave-Louis David   Ven 26 Oct 2012 - 14:21


L'acte de naissance d'Octave-Louis David



_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La fin des trois bandits   Ven 8 Mar 2013 - 17:41


La fin des trois bandits





J’ai relevé trois erreurs. Il y en a peut-être d’autres ? Contrairement à ce que l’image montre :

1) le corps de David (deuxième exécuté) se trouvait déjà dans le panier et le couperet avait été lavé, avant l’arrivée de Liottard (troisième et dernier exécuté) ;

2) les exécuteurs n’étaient plus coiffés de chapeaux hauts-de-forme mais de chapeaux melon ;

3) aucune ressemblance entre l’exécuteur en chef et Anatole-le-Grand (barbe au lieu de barbiche).

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 9 Mar 2013 - 20:41

Six executeurs? Il n'y en avait que 4 a Valence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5674
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Sam 9 Mar 2013 - 21:16

Bien vu, Boisdejustice !

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2446
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   Dim 17 Mar 2013 - 10:02

http://abolition.hypotheses.org/796
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chauffeurs de la Drôme - 1909   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chauffeurs de la Drôme - 1909
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Chauffeurs de la Drôme - 1909
» Les chauffeurs de Douai - la bande à Pollet - 1909
» Les chauffeurs du Hainaut - 1805-1806
» M. Blot Sous-directeur de la Sûrété est abattu - 1909
» Henri Laval dit "Bébert" - Dernière exécution publique à Nantes - 1920

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: