La Veuve

Forum consacr l'騁ude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Fran輟is Heidenreich

Voir le sujet pr馗馘ent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller la page : Pr馗馘ent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Acte de d馗鑚 de Jean-Fran輟is Heidenreich   Ven 26 Juil 2013 - 17:35




L'acte de d馗鑚 de Jean-Fran輟is Heidenreich

_________________
"L誕rt est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Sam 3 Mai 2014 - 22:36

覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧覧
Journal Le Voleur, du 12-04-1872, reproduisant un article de Paris-Journal.
(source : gallica.bnf.fr)

LE BOURREAU EN DノSHABILLノ

F
eu Heindeindreich, le bourreau d'hier, 騁ait un aimable vivant, en dehors des devoirs de sa profession ; il habitait boulevard Beaumarchais, 79 ou 89, au deuxi鑪e 騁age, sur la cour : une maison tr鑚 bien compos馥, ne manquait jamais de dire le concierge. Le devant, en effet, 騁ait lou l段mmortel Laferri鑽e.

Heindeindreich prononcez Heindreich n帝tait 稟 que soixante deux ans, qu'il portait d駸involtur駑ent du haut d'une stature si 駘ev馥, si colossalement r稈l馥, qu'on aurait pu supposer que ce gaillard vivrait comme Mathusalem. Il 騁ait de tenue correcte, affectant, dans ses promenades sur les boulevard; l'escarpin d馗ouvert, qui laissait saillir un cou de pied nerveux, dont Monsieur de Paris 騁ait coquet : il avait un pied aristocratique et, quoique de poigne une main de race.
O la race va-t-elle se nicher !

Il portait la redingote noire, boutonn馥, et, ses jours f駻i駸, un pantalon gris clair ; son chapeau lustr 騁ait brillant comme ceux de feu F駘ix et de Lafont.
Au physique : cheveux blancs et en brosse, front a demi cach par une chevelure 駱aisse et indiscr鑼e qui semblait vouloir rejoindre d帝pais sourcils ; yeux gris clair, saillants, am駻icains,
pas m馗hants du tout, les paupi鑽es atteintes d'une agitation fr駲uente, presque f饕rile, l弾ffet, sans doute, de toutes les visions qu弾lles avaient d garder ! Larges favoris-cotelettes sur de grosses joues, l钁res redondantes et charg馥s d'app騁its parmi lesquels s'駱anouissait toujours un vaste sourire rabelaisien ! Un cou de taureau !

Heindeindreich avait une horreur profonde pour le quolibet, disait-il, de bourreau; il 騁ait ex馗uteur des hautes 忖vres ; ex馗uteur plutt des arr黎s criminels, et voici comment il nous a racont, un jour, que ce titre fut octroy ses anc黎res :
Un jour, l'ex馗uteur des hautes 忖vres rentrant chez lui, apr鑚 avoir 騁 montr au doigt par cent polissons, 馗labouss par nombre de truands, et poursuivi le long de son chemin (du Calvaire) par une bande de braillards qui chantaient sur l'air des Lampions d誕lors : le bourreau ! le bourreau ! un jour donc, l'ex馗uteur des hautes 忖vres tombe mourant au pied de son lit, et, sous l'impression de cette hurlante mise en sc鈩e, il trace fi騅reusement une requ黎e au roi pour lui exposer les d駸agr駑ents de sa charge et supplier Sa Majest d'effacer cet odieux mot ォ bourreau サ de la langue des hommes, en le supprimant du texte des lois.
La supplique 騁ait sign馥 :

De Votre auguste Majest,
le tr鑚-humble, tr鑚-ob駟ssant
et tr鑚 jamais d騅ou sujet,
Sanson.

La majest qui fait gr稍e fut cl駑ente la majest qui ch穰ie ; et, en effet, les 12-21 janvier 1787, une ordonnance royale, contre-sign馥 du baron de Breteuil faisait inhibitions et d馭enses tous f饌ux et sujets de donner M. de Paris aucun autre titre que celui dex馗uteur des arr黎s criminels.
L'ordonnance royale rendue en faveur de son jamais d騅ou sujet 騁ait [sign馥 Louis XVI.
Oui, Louis XVI !
Six ans apr鑚, jour pour jour, le tr鑚 jamais d騅ou sujet et le souverain se trouvaient place de la Concorde aujourd'hui, de la R騅olution alors, sur un m麥e pi馘estal ; mais quels changements chez les m麥es personnages !
La majest douce 騁ait livr馥 aux mains de la majest qui ch穰ie, et Louis XVI 騁ait guillotin par son tr鑚 jamais d騅ou sujet.
Voila un r馗it que faisait volontiers, pi鐵es l'appui, Heindeindreich, et il ajoutait :
ォ C弾st 馮al (!!!), si le roi est mort, au moins l'ordonnance a surv馗u. サ Elle lui conf駻ait le droit, disait-il, de poursuivre ォ en diffamation サ quiconque le traitait de bourreau, d'autant mieux qu段l avait la pr騁ention de ォ faire vite et proprement. サ

N'entrait pas qui voulait chez ォ Monsieur de Paris, サ dont le buen retiro 騁ait d馭endu par une honorable gouvernante, assez peu curieuse qu'on d駻ange穰 son matre, pour qui elle professait une v駻itable consid駻ation.
Ah ! monsieur, c'est un si bon homme !
Quand la gouvernante, premi鑽e inspection, vous avait jug ォ digne d段nt駻黎, サ elle s'effa軋it tout en ouvrant la porte d'une salle manger, et vous introduisait d'autorit aupr鑚 du matre, qui, un petit chien sur ses genoux, un gros cigare aux l钁res, une tasse de lait sur la table, vous accueillait merveille, d鑚 lors que vous aviez plu sa gouvernante.

Le mobilier de cette pi鐵e 騁ait sympathique et de bon got, part deux peintures un peu troubadour-pendule.
Monsieur de Paris, qui r騅駘ait ses habitudes et m忖rs douces par ces signes ext駻ieurs, 騁ait 騁endu sur un canap, au coin duquel, enfouie dans une chaude couverture, dormait une chienne, que son matre couvrait de caresses, d'attentions et d'amour. C'騁ait une orpheline de la Roquette, l馮u馥 au bourreau par un de ses clients ; aussi la nommait-il Roquette. En face, sur un po麝e, socle brlant (Heindeindreich 騁ait horriblement frileux) de l'騁ernellement brlant c駘adon, qui s'y 騁alait, se dressait un merveilleux bronze, de grandeur presque naturelle, de qui ?
De Don Juan !

Le cabinet de travail d'Heindeindreich 騁ait tapiss de livres (jurisprudence et litt駻ature) ; au fond, le portrait du matre par le premier et le meilleur 駘钁e du fameux David, par le p鑽e d'un de nos 馗rivains le plus en renom, lequel avait collabor au Marat tu dans son bain.
Heindeindreich a toujours confess son horreur native pour la profession paternelle ; mais dix-neuf ans, sa m鑽e vivant encore (car il tenait bien 騁ablir sa l馮itimit), son p鑽e 騁ant d馗馘, Heindeindreich, fils et petit-fils de bourreau, et ex馗uteur des arr黎s criminels, resta la t黎e de neuf fr鑽es ou s忖rs ; il exer軋it alors le commerce avec passion ; mais pouvait-il, lui, l'an, d駘aisser cette nombreuse famille, lui, fils respectueux, abandonner sa m鑽e ? Il se r駸igna devenir bourreau comme son p鑽e !

Heindeindreich avait re輹 une 馘ucation de sportman : cavalier distingu, nageur infatigable, il 騁ait tireur infaillible ; dix-neuf ans, il avait d駛 re輹 quatre brevets de pr騅t d'armes. C'騁ait, on le voit, un gaillard pr馘estin ne pas manquer son homme.
Il se fit bourreau par pi騁 filiale et se voua un 騁ernel c駘ibat : le temps que lui laissaient messieurs les assassins, il le donnait la lecture et la r馘action de ses m駑oires, qu'il avait la pr騁ention de faire et plus vrais et plus simples que ceux de Sanson et de Canler * (sic)

* Pierre Canler. Chef du service de la sret parisienne (1849-1851).
Il arr黎a Lacenaire. Pr駸ent son ex馗ution, place Saint-Jacques, il relate celle-ci avec objectivit, relevant que l誕ssassin-po鑼e 騁ait mont sur l帝chafaud sans manifester de peur ou de crainte, contrairement ce qu帝crivit certaines publications de l帝poque, dont La gazette des tribunaux (sur ordre). Plusieurs 馘itions de ses souvenirs, dont des contemporaines (int馮rales) et sur Gallica (馘ition expurg馥) : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k203022n

Il 騁ait fanatique de spectacle ; mais comme on se le montrait r馮uli鑽ement en disant : ォ Le bourreau ! voil le bourreau ! Voyez donc comme il pleure ! サ il cessa d'aller au th鰾tre : il se rejeta sur les dners d'amis et sur la pipe. Il traitait r馮uli鑽ement deux fois la semaine. Quant sa bouffarde, jamais il ne la quittait.
Sur sa table, ct d'un bol de lait, renouvel de quart en quart d'heure, 騁ait install demeure, riv, clou, en quelque sorte, un sucrier, o Heindeindreich puisait incessamment : il adorait le sucre ; cela devait le tuer, il le savait, mais que voulez-vous ? Cet homme avait la passion des choses douces.
En dehors de ces l駭itifs, Heindeindreich buvait, dans une brasserie en face de chez lui,[de cinq six verres d'orgeat avant de se coucher Par contre, jamais, jamais de liqueurs fortes !
Il aimait trop le sucre, et c'est ce qui l'a tu.
Il est mort du diab鑼e.

Heindeindreich 騁ait parfait notaire, et avait l'art des placements avantageux et de la sage administration. Il 騁ait riche ; il avait achet la baisse des terrains Levallois, o il s'騁ait fait construire une ravissante habitation, avec grille sur le devant, pelouse, etc. Les ct駸 de la porte coch鑽e 騁aient surmont駸 d'駭ormes lions en fonte.
On adorait le bourreau Levallois
Mais un beau jour il a tout r饌lis, et s'est retir Paris. Heindeindreich homme sensible venait d'黎re atteint par M. Rouher, qui l'avait raccourci de 1,000 francs d'appointements.
Il ne touchait plus que 4,000 francs, et c'騁ait maigre, disait-il.
De ce chef, M. Rouher 騁ait le seul homme qui il en voult.

(Paris-Journal)
Revenir en haut Aller en bas
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Ven 9 Mai 2014 - 19:02

Quelques 馗hos suppl駑entaires sur J-F Heidenreich :

Journal Le Voleur, du 12-04-1872.
(source : gallica.bnf.fr)
________________

Empruntons encore, sur le m麥e sujet, quelques traits curieux un journal de Londres, le Daily New. Son correspondant de Paris fait le portrait de M. Heindreich jardinant bourgeoisement dans sa villa des champs :

Il y a quelques ann馥s un membre 駑inent du barreau me conduisit, en compagnie de quelques jeunes dames am駻icaines, voir, en qualit de lions de Paris, Heindreich et les anc黎res de Jacqueline. Monsieur de Paris demeurait alors au faubourg rural de Levallois-Champerret.
Il habitait une bellevilla tr鑚 retir馥 de la rue du Bois, bordant le parc de Neuilly. Le jardin 騁ait entour de murs couverts de lierre. Quelques beaux vieux arbres ombrageaient un coin de la maison. Heindreich aimait le jardinage et les beaux-arts, et lorsque nous envahmes son domaine, il arrosait une pelouse soigneusement entretenue, au centre de laquelle se trouvait un Cupidon en marbre. Le malicieux petit dieu 騁ait occup d馗ocher une fl鐵he contre une nymphe plac馥 quelques m鑼res de lui.

Monsieur de Paris s'excusa en tr鑚 bons termes d'黎re surpris en manches de chemise, et demanda nous quitter un instant pour se v黎ir, avant de nous mener voir quatre guillotines mises au rebut et qui 騁aient dress馥s dans la remise. Un attendant il nous invita monter dans son salon o se trouvaient un piano et un chevalet, ainsi que des couleurs et des pinceaux. Une vieille servante, qui sortit furtivement d'une cuisine adjacente pendant l'absence de son matre pour causer avec les 騁rangers, nous apprit que ces objets avaient 騁 achet駸 pour la jeune dame qui se trouvait, alors, sous un nom supput, dans un des pensionnats conventuels les plus la mode de Paris.

La ォ jeune dame サ 騁ait la fille adoptive d'Heindreich. Elle ne savait rien de la profession de son p鑽e putatif. Il y avait aussi ォ un jeune monsieur サ au lyc馥 du Prince-Imp駻ial, pr鑚 de Vanves. Avant que le matre de la maison ne fut de retour, la loquace petite vieille parvint nous renseigner sur ses habitudes int駻ieures et sur la mani鑽e dont il 騁ait appel de ses dieux lares pour accomplir ses fonctions publiques.
Un lan輅er lui apportait l'ordre du parquet, invariablement neuf heures du soir.
Horrible d騁ail. Quand il avait re輹 la fatale missive, le bourreau, apr鑚 avoir command un solide repas pour trois heures du matin, afin de r馗onforter ses nerfs, se rendait dans la remise, accompagn d'un aide qui lui servait de jardinier, pour op駻er sur un veau qu'il tenait toujours pr黎 pour servir une r駱騁ition.

Le bourreau revint, v黎u de son costume officiel de drap noir, avec une cravate blanche. Il nous fit les honneurs de la remise avec une calme aisance, offrit de faire chercher un veau, qui, dit-il, ne lui coterait rien, et sur lequel il exp駻imenterait certains r馗ents perfectionnements qu'il avait effectu駸 son instrument.
________________
L駮 Lesp鑚, dans un nouveau journal, l脱v駭ement, qui vient de faire une brillante apparition, raconte pareillement une visite qu段l fit la maison de plaisance de l'ex馗uteur, o il parait avoir 騁 assez mal re輹, ou du moins brusquement 馗onduit :
Je parvins voir M. Heindreich, l'ex馗uteur, en entrant chez lui, sans me faire annoncer. Je le trouvai, en paletot de toile grise, un arrosoir la main, une serpette dans l'autre. Il taillait avec soin un arbuste charg de roses.
Vous lui faites la toilette, dis-je, sans la moindre intention.
Il sourit d'une fa輟n am鑽e.
Vous venez faire un portrait de moi, dit-il.
Oui, r駱ondis-je.
Eh bien dites que vous m'avez trouv au milieu des fleurs ; elles n'ont pas d'aversion et d'antipathies, elles donnent tous leurs parfums. Adieu, monsieur. Et me saluant, il jeta la serpette et l'arrosoir, et rentra silencieusement chez lui.

Terminons par une anecdote extraite du Courrier de France :
Ce journal raconte que, pendant tout le temps qu'il resta ex馗uteur des hautes 忖vres,
Heindreich allait r馮uli鑽ement, le premier de chaque mois, l'Htel de ville (*) pour 駑arger ses appointements. L'employ charg de ce service ne manquait jamais, non pas de lui donner, mais de lui faire prendre, dans son tiroir, une plume qui ne servait qu亭 cet usage : une plume de bourreau !

Un jour, le baron Haussmann eut envie de voir Monsieur de Paris. Il le fit donc prier de bien vouloir passer son cabinet pour 駑arger et fournir en m麥e temps quelques explications sur le personnel et les aides. Apr鑚 un instant d弾ntretien, M. Haussmann dit Heindreich de signer.
Ce dernier parut embarrass.
C弾st que, monsieur le pr馭et, je n'ai pas ma plume.
Qu' cela ne tienne, fit le baron, je ne suis pas superstitieux ; et il lui pr駸enta la plume dont il se servait d'ordinaire.
Huit jours apr鑚, M. Haussmann n'騁ait plus pr馭et.

____________________

(*) Ces appointements 騁aient pr駘ev駸 sur le budget du minist鑽e de la Justice mais r馮l駸 par l段nterm馘iaire de la Direction des finances de la Pr馭ecture de la Seine.
Revenir en haut Aller en bas
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Ven 9 Mai 2014 - 20:08

Mercattore, c'est toujours un plaisir (r馗ent certe Very Happy) de vous lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Sam 10 Mai 2014 - 10:10

Article du dimanche 31 mars 1872 dans le Figaro.



Voici la fin de l'article... 駑ouvant Sad... Il manque l'interview d'un condamn... ah mince ils n'y sont plus...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Sam 10 Mai 2014 - 16:42

Le journaliste n'est pas d'accord pour la morsure de Troppmann Heidenreich. On lit partout cette version, c'est vrai. Qu'en est-il exactement ? J'aurai garde de me prononcer. L'article est sign JM, donc ca ne doit pas 黎re Georges Grison qui n'a du chroniquer au Figaro que plus tard pour le judiciaire. Mais Grison qui a relat pas mal d'ex馗utions de Paris a commis des erreurs lui aussi. Boisdejustice l'avait fait remarquer sur l'un de ses messages propos des guillotines, je crois . Certains passages d'馗rits journalistiques sont prendre avec des pincettes ...(voir les r馗ents : VEAU de Heidenreich / Le constructeur pi馮 dans la remise guillotines, rue de la Folie-Regnault ).
Revenir en haut Aller en bas
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Dim 11 Mai 2014 - 17:45

Jourdan coupe t黎e a 馗rit:
Comme je l誕i pr馗is par ailleurs Sylvain, il est certain que le d馗ret du 25 novembre 1870, cr饌nt un ex馗uteur et cinq adjoints, n誕 pas eu une application imm馘iate. Il a fallu un bon moment avant que tout cela se mette en place. D誕utant qu段l y a eu l帝pisode de la commune, au printemps 1871.
Ainsi, Nicolas-Placide Doublot (n en 1797) 騁ait toujours ex馗uteur-adjoint des arr黎s criminels pr鑚 la cour d誕ppel de Paris en 1871. Il n誕 騁 relev de ses fonctions qu弾n aot 1871. On lui a notifi sa mise la retraite le 16 aot.
Donc, c弾st plutt en juillet et aot 1871 que l帝quipe d辿eidenreich a 騁 d馭initivement constitu馥, avec Nicolas Roch (nomm le 24.07.1871), Louis Deibler (nomm le 24.07.1871), Charles Gani (nomm le 24.07.1871), Edouard Desfourneaux (nomm le 1.08.1871) et Alphonse Berger (nomm en 1871).

En janvier 1872, l帝quipe se compose officiellement comme suit :
- Heidenreich (salaire de 6000 francs)
- Roch, 1er aide (salaire de 4000 francs)
- Deibler, 2e aide (salaire de 4000 francs)
- Gani, 3e aide (salaire de 3000 francs)
- Berger, 4e aide (salaire de 3000 francs)
- Desfourneaux, 5e aide (salaire de 3000 francs)

Bonjour tous,

J'aimerai connatre la composition (compl鑼e) des 駲uipes de Heidenreich (1872) Louis Deibler (1898)... Pouvez vous me donner des pistes de recherches... Gani ? resta-t-il dans l'駲uipe de Roch ; un certain Aim-Eug鈩e Etienne (1862-1890, dates d'exercices) occupait quelles fonctions ? Un adophe-d駸ir Deville (1879-1900) occupait lui aussi quelles fonctions ? bref un petit coup de main serait la bienvenue... moins que ce genre de listes existe d駛... Idea

Amts

Pier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Dim 11 Mai 2014 - 20:00

Cherchez sur cette liste, Paris-pr騅t de Paris (75): liste des bourreaux. Apr鑚 les ex馗uteurs vous trouverez les aides-ex馗uteurs.Wink

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Dim 11 Mai 2014 - 20:50

Merci CARNIFEX, je connaissais cette liste... mais pourquoi n'y ai-je pas pens plus tt Embarassed...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Dim 11 Mai 2014 - 21:47

Bonsoir pier,

On trouve pas mal d'infos concernant les aides sur ce fil :

http://guillotine.cultureforum.net/search?mode=searchbox&search_keywords=aides&show_results=topics

Bien vous queen

_________________
"L誕rt est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Dim 11 Mai 2014 - 22:43

Merci Adelayde... Very Happy

Voici un premier jet...

Les 駲uipes

1871
J-F.Heidenreich, N-P.Doublot (ou Doubleau)

1871-1872
J-F.Heidenreich, N.Roch, J-H.Gasnier (ou Gani, ou Ganier), L.Deibler, A-L.Berger, E-M.Desfourneaux.

1872-1879
N.Roch, J-H.Gasnier (ou Gani, ou Ganier), L.Deibler, A-L.Berger, E-M.Desfourneaux, A-E.Etienne.

1879-1888
L.Deibler,J-H.Gasnier (ou Gani, ou Ganier), A-L.Berger, E-M.Desfourneaux, A-E.Etienne, A-D.Deville.

1888-1890
L.Deibler, A-L.Berger, E-M.Desfourneaux, A-E.Etienne, A-D.Deville, A.Deibler.

1890-1899
L.Deibler, A-L.Berger, E-M.Desfourneaux, A-D.Deville, A.Deibler, H.Spirckel.

1899-1906
A.Deibler, A-L.Berger, E-M.Desfourneaux, A-D.Deville, E-C.Rogis, J-H.Desfourneaux.

1906-1907 P駻iode abolitionniste...
A.Deibler, E-M.Desfourneaux, A-D.Deville, E-C.Rogis, J-H.Desfourneaux.

1907-1909
A.Deibler, A-D.Deville, E-C.Rogis, J-H.Desfourneaux.

1909-1911
A.Deibler, E-C.Rogis, J-H.Desfourneaux, L.Rogis, M.Deschamps.

1911-1919
A.Deibler, J-H.Desfourneaux, L.Rogis, E.Deschamps.

1919-1921
A.Deibler, J-H.Desfourneaux, L.Rogis, M.Deschamps, L-C-E.Desfourneaux.

1922-1926
A.Deibler, J-H.Desfourneaux, L.Rogis, L-C-E.Desfourneaux, A.Obrecht.

1926-1930
A.Deibler, J-H.Desfourneaux, L.Rogis, R-H.Desfourneaux, A.Obrecht.


N'h駸itez pas corriger...


Derni鑽e 馘ition par pier le Mar 13 Mai 2014 - 7:24, 馘it 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Lun 12 Mai 2014 - 15:20

Curieux l'article suivant. L'aide Stoc ?
_________________
Quotidien La Lanterne du 12-08-1884.
(source : gallica.bnf.fr)

HIER & DEMAIN.

Changement de mani鑽e

Une d駱鹹he de Vienne a annonc que le dynamiteur Stellmacher (*) a 騁 supplici vendredi matin, cinq heures, dans la cour de la prison militaire, en pr駸ence d'une quinzaine de journalistes et d'une demi-douzaine de personnages officiels.

Voici quelques tr鑚 curieux renseignements sur celui qui, apr鑚 le condamn, bien entendu, a jou le principal rle dans la fun鐫re c駻駑onie. C'est, comme vous l'avez devin, du bourreau que je veux vous parler. Ce bourreau, nomm Stoc, m駻ite, en effet, une mention particuli鑽e, car c'est un ancien aide de l'ex馗uteur des hautes-忖vres de Paris.

Stoc, 稟 aujourd'hui de 55 56 ans, a collabor pendant quatre ann馥s avec M. Heindreich, le pr馘馗esseur de feu M. Roch. Il 騁ait Alsacien comme lui, et c'騁aient de vieux camarades. Heindreich, d'ailleurs, le consid駻ait comme un guillotineur maladroit, et ne le gardait, disait-il, que pour ne pas lui faire de peine.

Les principales ex馗utions auxquelles participa Stoc furent celles du docteur de La Pommeraye et de Tropmann. A cette derni鑽e, il avait si bien bu pendant la nuit, qu'il allait un peu de travers, ce qui fit que son patron ne le laissa pas se m麝er de grand'chose. Ce fut lui, n饌nmoins qui, une fois le patient bascul, le maintint par les pieds sur la planche.
Naturellement, au retour du cimeti鑽e, il eut une explication entre Heindreich et Stoc, et celui-ci donna sa d駑ission.

En 1873 ou 1874, Stoc se fit naturaliser Autrichien et, depuis 1875, il est bourreau de Vienne.
Il n'a pas eu, du reste, beaucoup d'ouvrage dans le cours de ses neuf ann馥s, les ex馗utions capitales 騁ant extr麥ement rares en Autriche. Aussi, n'a-t-il pas eu encore le temps de se perfectionner dans l'art d駘icat et difficile de la pendaison,
Son changement de mani鑽e ne lui a pas r騏ssi. Il guilllotinait mal, mais il pend plus mal encore. A preuve l'ex馗ution de Stellemacher, qui, disent les t駘馮rammes, a souffert plus de trois minutes, tandis que les aides le tiraient par les pieds et le bourreau par la corde.

Ajoutons que Stoc a, en Autriche, une position tout fait confortable au point de vue des appointements. Il touche, en effet, pr鑚 de 9,000 fr. par an, tandis qu'il n'en avait que 3,000 du temps qu'il travaillait Paris.
M. Deibler, l'ex馗uteur actuel du continent fran軋is, est moins bien pay que Stoc. Il ne lui est allou, en effet, que 6,000 fr. par an. Il est vrai qu'il a, de plus, une gratification de 200 francs par chaque t黎e qu'il coupe en province, mais, depuis quelques ann馥s, c'est peine si, dans ses douze mois, il se fait ainsi mille francs de b駭馭ices suppl駑entaires. Et puis, il y a des frais ! Et puis. il y a M. Charton qui s'acharne lui faire des mis鑽es dans les conditions que vous savez, tandis que Stoc, vit paisible, tranquille, honor de lui-m麥e et de ses trois adjoints.

(*) Hermann Stellmacher. Anarchiste autrichien. Auteur de plusieurs assassinats. Condamn par un conseil de guerre la peine capitale. Ex馗ut le 08-08-1884.
Revenir en haut Aller en bas
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 7:31

Bonjour,

En r饌ction votre article sur le bourreau Stoc.

Mercattore avez vous des informations sur la peine de mort en Autriche-Hongrie. J'ai lu que les ex馗utions 騁aient exceptionnelles par rapport la France ou l'Allemagne la m麥e 駱oque. L'Empereur Fran輟is-Joseph 騁ait, dit-on, un partisant de l'abolition...

Est-ce la v駻it historique ou bien des racontars....

Amts

Pier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 7:41

Herman Stellmacher et Anton Kammerer ont 騁 ex馗ut Vienne le m麥e jour... Ce qui m'騁onne, c'est qu'ils ont 騁 accus駸 de divers attentats Strasbourg, Stuttgart et Vienne...

Mais Strasbourg 騁ait dans l'Empire Allemand et Stuttgart une ville du royaume de Bavi鑽e (elle aussi de l'Empire Allemand)... Ils furent condamn pour les seuls crimes perp騁r駸 Vienne ou dans les autres villes cit駸 plus haut.

Je reste perplexe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 16:27

pier a 馗rit:


Mercattore avez vous des informations sur la peine de mort en Autriche-Hongrie. J'ai lu que les ex馗utions 騁aient exceptionnelles par rapport la France ou l'Allemagne la m麥e 駱oque. L'Empereur Fran輟is-Joseph 騁ait, dit-on, un partisant de l'abolition...

Est-ce la v駻it historique ou bien des racontars..

Pier

Pier, je ne sais pas, malheureusement, pour l'Autriche-Hongrie.

Kemmerer n'a pas 騁 ex馗ut le m麥e jour que Stellmacher, mais en septembre, le 20.
O avez-vous lu qu'ils ont 騁 ex馗ut駸 le m麥e jour ?
Revenir en haut Aller en bas
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 18:32

Wikipedia Embarassed(je sais j'ai honte...)... execut駸 le 8 aot 1884 (un vendredi...)

Voici le lien :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kammerer_et_Stellmacher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 18:40

Wiki est pas trop mal pour se faire une id馥 MAIS leurs infos doivent etre verifi馥s sur d'autres sources(c'est primordial pour se forger une opinion juste).
Tout le monde s'est tromp un jour en reprenant pour argent comptant leurs infos...

Tu es pardonn Pier(3 ave,3 pater!!Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 18:42

J'ai 騁 la facilit...

les 3 ave et 3 pater sont faits study


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 18:52

tof1 a 馗rit:
Wiki est pas trop mal pour se faire une id馥 MAIS leurs infos doivent etre verifi馥s sur d'autres sources(c'est primordial pour se forger une opinion juste).
Tout le monde s'est tromp un jour en reprenant pour argent comptant leurs infos...

Tu es pardonn Pier(3 ave,3 pater!!Very Happy)

Tof a raison, il faut recouper par d'autres sources mais, mais l aussi, on peut se faire "avoir" car le copier-copier-copier-copier foisonne et la v駻ification peut 黎re 駻ron馥 aussi. Sur wiki, il y a des renseignements exacts, mais aussi le contraire, tout d駱end beaucoup de la qualit du (des) r馘acteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mar 13 Mai 2014 - 18:53

pier a 馗rit:
J'ai 騁 la facilit...

les 3 ave et 3 pater sont faits study



Non, pas la facilit, c'est un r馭lexe normal. Apr鑚, on d馮rossi...drunken
Revenir en haut Aller en bas
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mer 21 Mai 2014 - 18:16

Adelayde a 馗rit:
Bonsoir pier,

On trouve pas mal d'infos concernant les aides sur ce fil :

http://guillotine.cultureforum.net/search?mode=searchbox&search_keywords=aides&show_results=topics

Bien vous queen

Voici une petite trouvaille :

http://books.google.fr/books?id=J6_MAgAAQBAJ&pg=PA110&lpg=PA110&dq=guillotine+berger+1872&source=bl&ots=R2TIsejA5_&sig=XzHNIdErZFjtV35Y1wrAQUMUos4&hl=fr&sa=X&ei=nc18U6HLE8eb0AX88oGgBw&ved=0CFUQ6AEwCA#v=onepage&q&f=false

De la page 104 107 une liste (compl鑼e ?) des aides des diff駻ents Monsieur de Paris de 1871 1981...

Extraits de : "la peine de mort en France" d'Emmanuel Chatillon 2011.

Mon prochain achat pour la f黎e des p鑽es hihihi...santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mer 21 Mai 2014 - 19:22

Pas une petite trouvaille mais une tr鑚 belle d馗ouverte, pier.

_________________
"L誕rt est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mer 21 Mai 2014 - 22:02

H wohohoho !

On se r駛ouit pas, et on s'abstient d'acheter ce livre, qui est celui de mon plagiaire !

Tout ce qui s'y trouve vient du site guillotine, MOT POUR MOT !


_________________
"Je sugg鑽e qu'on lui coupe la t黎e sans m駭agement d鑚 dimanche prochain, mais si possible apr鑚 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux v麪res. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mer 21 Mai 2014 - 22:05

Non Question c est pas vrai QuestionShockedShocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invit
Invit



MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   Mer 21 Mai 2014 - 22:15

Nemo a 馗rit:
H wohohoho !

On se r駛ouit pas, et on s'abstient d'acheter ce livre, qui est celui de mon plagiaire !

Tout ce qui s'y trouve vient du site guillotine, MOT POUR MOT !

Salut, "Patron" !
Certes, tu as 騁 grandement pill...Cela dit, on ne plagie que ce qui est int駻essant ! De plus, tu as certes fourni le gros du mat駻iau, mais il me semble avoir reconnu, de ci, de l, un peu de Delarue, quelques lignes de Foucart et/ou de Meyssonier study
Bien amicalement ...au fait, quid de ton "Desfourneaux" Question
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoris




MessageSujet: Re: Jean-Fran輟is Heidenreich   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Fran輟is Heidenreich
Voir le sujet pr馗馘ent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller la page : Pr馗馘ent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fran輟is Chaussy assassin de Jean-Fran輟is Pierson - 1875
» Jean Fran輟is Le Gonidec - sauv de justesse !
» Pierre-Fran輟is Lacenaire - 1836
» Sur Fran輟is PEROL...
» conformit aux normes fran軋ises et europ馥nnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas r駱ondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: