La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les guillotines en métropole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Place de Grève
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 36
Localisation : BOURGES, CHER, FRANCE
Emploi : CHAUFFEUR DE CAR
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Les guillotines en métropole   Mer 14 Avr 2010 - 22:23

Bonsoir!
Me voici tout nouveau sur ce forum que je visite depuis pas mal de temps avec assiduité, sans jamais y avoir participé, mes connaissances sur la guillotine étant certainement plus limitées que pour la plupart d'entre vous, même si je m'interesse depuis quelques années à son histoire.

Je voudrais tout d'abord vous dire que grâce à vos différents sujets, ce forum m'a permis d'obtenir énormément d'informations qu'il m'avait été difficile de trouver jusqu'ici. Soyez-en remerciés!

De plus, il m'a semblé qu'ici se cotoyaient avec respect partisans de la peine de mort et abolitionnistes convaincus, ce qui m'apparaît indispensable pour parler de ce houleux sujet qu'est la peine capitale, alors que dans la plupart du temps, les discussions à ce propos se terminent en insultes sur d'autres sites.

Je commencerai donc par m'interroger sur les guillotines en métropole.

J'ai lu dans le livre de Jaeger qu'Anatole DEIBLER utilisait deux guillotines: une pour les exécutions à Paris, une plus petite pour celles de province.

J'aurais aimé savoir si ce fut le cas pour les autres exécuteurs en métropole jusqu'à l'abolition, car d'après les photos de la machine prises à la prison de Fresnes par Jean KER et d'après mon père qui fut gardien de prison dans cet établissement à la fin des années 70 - début des années 80 et qui a vu la veuve dans le local dans lequel elle était entreposée, il y avait bien deux guillotines: celle qui est actuellement exposée au musée d'Orsay (que j'ai vu la semaine dernière) qui était montée à Fresnes et qui, si je ne me trompe, est celle qui avait été utilisée pour les exécutions de Buffet et de Bontems (il me semble avoir lu que Robert Badinter l'avait reconnue lorsqu'il est parti à sa recherche pour l'exposition), et une autre démontée qui pourrait bien être celle qui fut fabriquée à l'arsenal de Vernon et qui n'aurait jamais fonctionné selon Jacques DELARUE dans son livre Le métier de bourreau.

Je sais qu'Obrecht en avait envoyé une en Algérie, qui lui avait été réexpédiée quelques années plus tard, laquelle l'avait suivi en Martinique et avait été laissé sur place.

La guillotine exposée à Orsay serait-elle donc la seule qui ait fonctionné en métropole de la période où Obrecht envoie une machine en Martinique jusu'à 1977, aussi bien à Paris qu'en province?

Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour la longueur de ce premier post, en espérant ne pas avoir été trop confus dans mes propos.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Mer 14 Avr 2010 - 23:48

BIENVENUE, Place de Grève Wink

Des spécialistes vont vous répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Jeu 15 Avr 2010 - 11:12

Citation :
Place de Grève Mer 14 Avr - 22:23 Sujet: Les guillotines en métropole
...Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour la longueur de ce premier post, en espérant ne pas avoir été trop confus dans mes propos...
Merci.

Tut Tut Tut !!!
Que nenni cher ami, votre post est tout à fait clair et parfaitement rédigé.
Et comme l'a dit notre vénérable Mercattore, des spécialistes vont vous répondre. Soyez en tout cas bienvenu au "club" :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1522
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Jeu 15 Avr 2010 - 12:52

Bienvenue Placedegrève!

On attend la réponse des spécialistes... What a Face

Déjà vous m'avez l'air d'avoir de bonnes connaissances sur la question.

A propos de votre pseudo, je me suis toujours posé la question de l'emplacement exact des exécutions qui avaient lieu en place de grève: était-ce exactement en face de l'actuel Hôtel de Ville ou bien plus en bordure de Seine?

Désolé si je réponds à vos questions par une question. Embarassed

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Jeu 15 Avr 2010 - 13:43

Bonjour Placedegreve et bienvenu sur le forum!

J'esperais que Jourdan allait repondre car il a acces a de nombreux documents que je n'ai pas, et qui concernent l'origine des diverses guillotines Francaises (Par exemple l'origine de la premiere becane Berger). Je suis plutot dans les details de construction des diverses machines.

La guillotine exposee a Orsay est bien la derniere guillotine utilisee en France et je suis certain qu'Obrecht a fait les modifications (Jambes de force percees et lame elargie). La machine n'est pas la meme machine vue dans toutes les photos connue de 1907-1946 mais elle date au moins de 1891 car on la voit dans une photo que je crois etre l'execution de Merger a Arras et on voit sa lame dans une photo de 1905. Donc elle a ete remise en service a une date inconnue entre 1946 et 1977.

La guillotine de Deibler a probablement ete expediee a Meyssonnier en Algerie en 1957 mais les propos de Obrecht dans le livre de Ker sont pas tout a fait clairs sur le sujet.

La guillotine de l'arsenal de Vernon a probablement aussi ete expediee en Algerie mais j'ai un peu de doute. Est elle revenue en France? Notre ami Bernard a vu une guillotine (a Fresnes ou a la Sante?) dans les annees 70 et a decrit un systeme de ressorts qui ne correspond pas au systeme Berger "classique" donc probablement la guillotine de Vernon car Obrecht etait "bricoleur".

La guillotine envoyee a la Martinique en 1964 est restee la bas jusqu'en 2001 et est maintenant entreposee en pieces detachees au sous-sol du Musee des prisons a Fontainebleau (d'apres la conservatrice de ce musee). Donc elle n'etait pas a Fresnes en 1981.

Enfin pour en revenir a la guillotine rouge qu'on voit dans l'arriere plan des photos de Fresnes en 1981. Je ne connais pas ses origines. C'etait une guillotine "de reserve" et ne devait servir que si la machine principale etait cassee ou perdue. Elle n'a pas servi pendant les annees "Obrecht" d'apres ce que je comprend. Les histoires de "petite guillotine transportable" pour les executions en province sont des inventions de journalistes. Deibler, Desfourneaux et Obrecht utilisaient tous une guillotine particuliere (C'etait le meme fourgon qu'on utilisait pour la transporter a Paris qu'en province, donc aucun avantage a transporter une guillotine differente).

Ce qu'on voit dans les photos de Fresnes en 1981 c'est un cadre type 1872 avec des barres de tension transversales mais sans charnieres pour les jambes de force? et avec une ferrure autour du trou a la base des montants (contrairement aux deux machines de Deibler photographiees en 1907). On ne voit pas les ressorts mais il est possible qu'il s'agit de la guillotine de Vernon car elle fut fabriquee a partir de diverses pieces existantes donc elle peut avoir un cadre de base ancien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Place de Grève
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 36
Localisation : BOURGES, CHER, FRANCE
Emploi : CHAUFFEUR DE CAR
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Ven 16 Avr 2010 - 10:18

Merci à tous de votre acceuil! Smile

Carnifex, pour répondre à votre question sur l'emplacement de la guillotine en Place de Grève, je vous citerai un passage du livre Le métier de bourreau de DELARUE :

"Le 19 mars 1803.Sanson fut mandé pour exécuter en place de Grève, où l'échafaud avait retrouvé sa place, un certain Trumeau, empoisonneur de sa fille. Le préfet de la Seine était alors Frochot et il avait son bureau à l'Hôtel de Ville. Ce voisinage sanglant lui parut insupportable et il voulut faire déplacer le lieu des exécutions en le transportant place Maubert. Mais déjà, on ne faisait plus rien sans l'accord de Bonaparte. Ce dernier s'opposa au changement, la place Maubert étant moins centrale et moins importante. On trouva alors un compromis. L'échafaud, jusqu'alors monté dans l'axe de la porte centrale de l'Hôtel de Ville, fut désormais monté près du quai, à l'endroit où s'ouvre maintenant le pont d'Arcole."

Boisdejustice, merci pour toutes ces précisions sur les différentes guillotines, celle d'Orsay étant donc bien la veuve utilisée par Obrecht et Chevalier.

Vous parliez du "bricoleur" Obrecht et à ce propos je me suis toujours demandé pourquoi il avait percé les jambes de force. Il me parait inconcevable que ce fut pour des raisons décoratives (les condamnés et les témoins des exécutions étant à mon avis insensibles à ce genre de détail au moment de leur rencontre avec la bécane! Laughing )et je me demandais, si cherchant toujours à apporter des améliorations à la guillotine, il ne l'avait pas fait dans le soucis de l'alléger au maximum. Mais je crois qu'un sujet existe déjà à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Ven 16 Avr 2010 - 11:17

Pour avoir un aperçu de la configuration de l'ancienne place de Grève.


2012-04-21 par Adelayde

Jean-Baptiste Nicolas Raguenet (1715-1793) Huile sur toile (musée Carnavalet, Paris).
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Place de Greve   Sam 17 Avr 2010 - 10:52

Bonjour.

Ce post explique assez bien ce qu'on peut voir sur certaines gravures: les executions se faisaient plutot vers le centre de la place, la ou il y avait une potence a demeure, et une grande croix, ou les condamnes s'agenouillaient avant de passer entre les mains du bourreau. Cela explique la reaction de cet officiel, qui aurait peut etre eu le spectacle sous ses fenetres !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Sam 17 Avr 2010 - 12:53

Vue plongeante sur le supplice du régicide Damiens.


2012-04-21 par Adelayde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   Ven 7 Mai 2010 - 17:20

9 émigrés à la guillotine : neuf émigrés ayant été pris les armes à la main furent amenés à Paris, jugés par un conseil de guerre et exécutés sur la place de grève. Le plus âgé n'avait pas 30 ans.
Estampe non identifiée.
Source document : BN.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Révolution française de 1789. Neufs jeunes émigrés pris les armes à la main à Strasbourg sont guillotinés en place de Grève, à Paris. 1792. RV-321703


2012-04-21 par Adelayde


© Roger-Viollet - Lire les conditions générales d'utilisation des photos
http://www.parisenimages.fr/fr/popup-photo.html?photo=5324-12

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les guillotines en métropole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les guillotines en métropole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les guillotines en métropole
» Les constructeurs de guillotines
» Let's count the guillotines.....
» ZOULIKHA OUDAI
» La décollation - supplice indolore ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA VEUVE-
Sauter vers: