La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si on avait pas aboli la peine de mort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 11:18

Citation :
Par exemple, 4 membres de la bande à Bonnot ont été condamnés à mort. Les membres d'Action directe l'auraient-ils été ?

Dont un innocent avéré: Dieudonné.

Le président Poincaré qui n'avait pas du tout la grâce facile a commué sa peine à cause de cela. les témoignages délirants de Caby qui a changé trois fois sa version (droitier, gaucher, moustache, pas moustache, l'alibi irréfutable de Dieudonné en Lorraine au moment des faits, même pas vérifié, etc.) étaient patents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 11:30

Citation :
** Devant l'échec de sa demande de rançon, il aurait relâché le gosse et se serait rendu qu'il prenait 10 ou 15 ans pour en faire les 2/3, statistiquement parlant

Opinion personnelle sur Patrick Henry: je pense que contrairement à ce qu'il a dit il a gavé l'enfant de somnifère dès son enlèvement et qu'il était peut-être déjà mort alors qu'il continuait à négocier cyniquement la rançon. Il ne faut pas se faire d'illusion: il ne l'aurait sans doute pas rendu aux parents pour ne pas laisser un témoin gênant qui aurait permis de remonter à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 11:41

Saint Denis a écrit:

Opinion personnelle sur Patrick Henry: je pense que contrairement à ce qu'il a dit il a gavé l'enfant de somnifère dès son enlèvement et qu'il était peut-être déjà mort alors qu'il continuait à négocier cyniquement la rançon. Il ne faut pas se faire d'illusion: il ne l'aurait sans doute pas rendu aux parents pour ne pas laisser un témoin gênant qui aurait permis de remonter à lui.

Négatif: l'autopsie a prouvé que l'enfant a bel et bien trouvé la mort par étranglement, même s'il était assommé par des somnifères.

Pour le reste nous sommes en phase: P.H a préféré "ne pas prendre de risque" en tuant un enfant, plutôt que de le relâcher. Son calcul ce fut : "risque de peine de mort ou possibilité de s'en tirer blanc bleu,", contre "certitude d'emprisonnement pour rapt"

En plus d'être un immonde salaud, il était un parfait crétin: déjà interpellé et suspect - donc surveillé - il ne serait jamais parvenu à se débarrasser du cadavre sous son lit, dans sa chambre d'hôtel

Notez-bien que je suis un adversaire de la peine de mort, et que je ne fais pas d'exception (pas de peine de mort sauf... c'est peine de mort) Mais pour ce type, j'aurais eu du mal, vraiment beaucoup de mal à me dominer si j'avais été juré. Un meurtre d'origine sexuelle, c'est abominable mais il est guidé par une perversion. Mais tuer un gamin innocent pour de l'argent!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 12:02

Et puis Badinter s'est levé...

Citation :
Négatif: l'autopsie a prouvé que l'enfant a bel et bien trouvé la mort par étranglement, même s'il était assommé par des somnifères.

La manière dont Henry se présente prenant soin du petit Philippe, jouant aux cartes avec lui donne la mesure du personnage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 12:09

Saint Denis a écrit:
Et puis Badinter s'est levé...

A remarquer qu'il y avait deux avocats (au moins) et que la fantastique plaidoirie de Badinter n'a quasiment jamais parlé de P. H. Elle était centrée sur la peine de mort ("couper un homme en deux")

Badinter éprouvait un véritable dégoût pour PH, son "client" c'était le châtiment, pas l'homme dont il ne s'est plus jamais occupé ni de près ni de loin, dès le verdict obtenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 13:07

Saint Denis a écrit:
Francis Heaulme est un malade mental mais il a été reconnu suffisamment responsable de ses actes pour être condamné à la peine la plus lourde.

Son cas pose une question aux pro-peine de mort (je suis contre). Si le but de la peine de mort est simplement d'éliminer un être nuisible et irrécupérable, l'exécution de Francis Heaulme est logique: il est dangereux, sa récidive est presque certaine et sa réinsertion est impossible. Considérer qu'un être comme lui ne peut pas être exécuté témoigne d'une autre définition de la peine de mort qui ne me semble pas cohérente puisqu'elle aboutit à exécuter un homme comme Philippe Maurice (pas de risque de récidive, réinsertion parfaite) et épargne les êtres les plus dangereux que l'on devra toujours garder enfermés puisqu'ils sont incurables (est-ce préférable à la mort ?).

Toute sanction pénale ne s'adresse qu'à des personnes disposant de leur libre arbitre. Il faut avoir conscience de faire le mal (et donc faire la différence entre le bien et le mal) pour être condamnable pénalement.

Pas d'intention, pas de condamnation.

Ainsi les fous et les enfants sont-ils dispensés de peine pénale.

La peine de mort (tout comme la prison) n'a donc pas comme unique but de mettre à l'écart de la société, mais aussi de sanctionner.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 13:46

Saint Denis a écrit:
Francis Heaulme est un malade mental mais il a été reconnu suffisamment responsable de ses actes pour être condamné à la peine la plus lourde.

Les experts auprès des tribunaux me font doucement rigoler. Combien de discordances entre experts, contre-experts, dans X spécialités, dans des procès célèbres. Quant à la psychiatrie, n'en parlons pas.
Déclarer Heaulme suffissament responsable de ses actes ma parait une aberration !
Revenir en haut Aller en bas
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 14:16

Citation :
Les experts auprès des tribunaux me font doucement rigoler. Combien de discordances entre experts, contre-experts, dans X spécialités, dans des procès célèbres. Quant à la psychiatrie, n'en parlons pas.
Déclarer Heaulme suffissament responsable de ses actes ma parait une aberration !

pas loin de penser pareil, mais les remplacer par qui?

Et si on ne les soumettait pas à une pression infernale (hurlement dès qu'ils déclarent quelqu'uun irresponsable), ils travailleraient plus sereinement.

Autre chose: s'ils étaient payés correctement et en temps et en heure, on pourrait en prendre des bons. pas ces incompétents notoires tels qu'on en a vus à Outreau où cela frisait le charlatanisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 15:44

Saint Denis a écrit:
Je me lance pour ma liste:

Certains me paraissent certains d'autres moins :

-Fourniret
-Francis Heaulme
-Pierre Bodein
-Paulin et Mathurin (tueurs de vieilles dames)
-Patrice Alègre
-Émile Louis
-Guy Georges
-Youssouf Fofana
-Florence Rey et Audry Maupin ?
-Jean Marc Rouillan ?
-Monique Olivier?
-Daoud Mendy ?
-Claude Lastennet
-Kelkal et Bensaïd (attentat RER)

Est-ce qu'on l'aurait gardé pour tous les crimes où seulement pour des crimes avec circonstances aggravantes (terrorisme, pédophilie, viol...)?


Il y avait aussi le cas de cet homme qui a fait croire à sa famille, pendant une vingtaine d'années, je crois, qu'il travaillait en Suisse, et qui, quand la vérité menaca d'éclater, assassina sa famille. Un film a été tiré de ce drame, il me semble. Son nom m'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 16:10

Il s'agit de Jean-Claude ROMAND :

http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&ct=res&cd=1&ved=0CAgQFjAA&url=http%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FJean-Claude_Romand&rct=j&q=%22jean-claude+romand%22&ei=6pFpS5uwLpW04Qbjr8ziCA&usg=AFQjCNGAlSnkX2EBILXwK_RsgwhagQOPgQ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 16:36

Oui, c'est lui. Il a été condamné avec une peine de sûreté de 22 ans.
La peine de sûreté peut toujours être réduite :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006577961&cidTexte=LEGITEXT000006071154&dateTexte=20080401&fastPos=1&fastReqId=2052287174&oldAction=rechCodeArticle
Revenir en haut Aller en bas
Jeffdu59
Bourreau de village


Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 20:14

CARNIFEX a écrit:
Saint Denis a écrit:
Francis Heaulme est un malade mental mais il a été reconnu suffisamment responsable de ses actes pour être condamné à la peine la plus lourde.

Son cas pose une question aux pro-peine de mort (je suis contre). Si le but de la peine de mort est simplement d'éliminer un être nuisible et irrécupérable, l'exécution de Francis Heaulme est logique: il est dangereux, sa récidive est presque certaine et sa réinsertion est impossible. Considérer qu'un être comme lui ne peut pas être exécuté témoigne d'une autre définition de la peine de mort qui ne me semble pas cohérente puisqu'elle aboutit à exécuter un homme comme Philippe Maurice (pas de risque de récidive, réinsertion parfaite) et épargne les êtres les plus dangereux que l'on devra toujours garder enfermés puisqu'ils sont incurables (est-ce préférable à la mort ?).

Toute sanction pénale ne s'adresse qu'à des personnes disposant de leur libre arbitre. Il faut avoir conscience de faire le mal (et donc faire la différence entre le bien et le mal) pour être condamnable pénalement.

Pas d'intention, pas de condamnation.

Ainsi les fous et les enfants sont-ils dispensés de peine pénale.

La peine de mort (tout comme la prison) n'a donc pas comme unique but de mettre à l'écart de la société, mais aussi de sanctionner.




Concernant HEAULME, il était témoin aux 2 éme et 3 éme procés de Patrick. J'ai lu un livre à ce sujet mais je n'ai plus le nom en tete. HEAULME avait déclaré à la barre: " Mon truc c'est l'Opinel et j'étrangle à main nues" Cette réflection me laisse à penser que HEAULME avait quand meme conscience de ces actes. Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffdu59
Bourreau de village


Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 3 Fév 2010 - 20:15

Je parle de Patrick DILS bien sur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Lun 15 Fév 2010 - 11:53

Sywan a écrit:
Seize ans, si je ne m'abuse. Et cela a été le cas jusqu'en 1980. En 1941, les assises des Landes ont condamné à mort un adolescent de 16 ans et demi pour le meurtre de sa mère adoptive et d'un petit orphelin dont elle avait la garde. Je pense, ceci étant, qu'on ne condamnait à mort les mineurs que dans le cas de meurtres atroces. Il est donc vraisemblable que Dils aurait pu être exécuté et là, l'erreur aurait été irréparable.

Avec un léger décalage Embarassed Embarassed Embarassed : Merci Sylvain !
Revenir en haut Aller en bas
BrunoJohn
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 59
Date d'inscription : 28/02/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Lun 1 Mar 2010 - 21:15

Ananke a écrit:


Patrick Derochette, pour avoir enlevé, violé et tué Loubna Benaïssa. Il l'a ensuite enfermé dans une malle et mis dans la cave de sa station-service. Elle n'a été retrouvée que 5 ans plus tard.
http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=293507
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
britte
Aide non qualifié


Nombre de messages : 15
Age : 51
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Mer 7 Avr 2010 - 13:56

Le crime du Gard est épouvantable

Comment des êtres peuvent ils faire ça?

Leur condamnation à mort que je comprends bien sûr , efface t elle cette horreur?
Ce n'est hélas pas une solution c'est même un peu facile,

tu as tué, je te tue

Et après?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Lun 16 Aoû 2010 - 11:47

L'émotion jouait beaucoup dans un verdict de peine de mort et dans n'importe quel verdict. Il y a aussi le climat politique. Le genre la France a peur. Ce n'est pas rationnel. On est plus sensible sur certains types de crime en fonction de la nature de la victime. Pourtant si on réfléchit un meurtre est un meurtre que la victime soit un enfant ou un policier. Il y a une hypersensibilité face à la pédophilie et ça peut aboutir à Outreau.

Si on n’avait pas aboli la pdm elle ne serait plus appliquée que dans ce genre d'affaires très émotionnelles. C'est aussi lors de faits divers très médiatiques qu'on entend des politiciens qui demandent son retour. Mais même avec son virage ultra sécuritaire Sarkozy n'a pas osé franchir la ligne rouge. Par contre si on n’avait pas aboli la pdm, je ne pense pas qu'il aurait beaucoup gracié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
octave
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 46
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   Sam 23 Oct 2010 - 19:54

Saint Denis a écrit:
...quels criminels auraient été condamnés et guillotinés depuis 1980 ?

...est-ce qu'on aurait changé de méthode pour choisir quelquechose de plus "moderne" comme l'injection ou la chaise électrique ?

...est-ce que cela aurait eu un impact sur la surpopulation carcérale ?
je suis contre la peine de mort,mais si quelques personnes l'avaient mérités,je pense a,michel fourniret,patrice alegre,guy georges,emile louis,mamadou traoré,youssouf fofana.et bien sur,PATRICK HENRY.les massacreurs de la super mamie de montpellier (je ne me rappele plus leurs noms...),etc etc.......mais les tués aurait il éliminé le crime?je ne pense pas...au moins peuvent ils encore changer et se repentir.prendre conscience humaine..qui sait,un jour peut etre..quant a la methode,alors la confused ..en france il est ecrit,tout condamné a mort aura la tete tranché;serait ce encore valable aujourdhui?pour moi la mort la moins cruelle est sans doute le peloton d'execution.bizarrement,la mise a mort la moins cruelle etait sovietique,qui,d'apres un documentaire,disait qu'on venait vous cherchez en cellule,pour voir,avocats ou directeur,et pendant que vous marchiez dans le couloir un gardien vous tirez une balle dans la nuque.je trouve ce procédé certainement plus humain que ces comédies theatrales morbides avec un ceremonial long et des plus cruels pour les condamné(e)s.la,ils voyaient rien venir,et la seconde d'aprés c'etait fini.pour un regime aussi totalitaire,cela peut paraitre bizarre,mais c'etait bien eux qui (a mon sens) avait la mise a mort la moins barbare...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on avait pas aboli la peine de mort...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on avait pas aboli la peine de mort...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Et si on avait pas aboli la peine de mort...
» Peine de mort en Grande-Bretagne
» Peine de mort en Thaïlande -Siam
» Peine de mort en Corée du Nord
» Peine de mort en Palestine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: