La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La décapitation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
frankm
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 47
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: Re: La décapitation   Jeu 18 Oct 2018 - 22:00

Il y a un espace de presque 1 cm entre la lunette et la lame. Il arrivait qu'un lambeau de chaire reste coincé dans cet espace. Le couteau servait à couper la tête, le lambeau de chair, une bonne fois pour toute. En toute discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillotine1889.free.fr/
guy
Aide confirmé


Nombre de messages : 27
Age : 66
Localisation : calais
Date d'inscription : 04/10/2018

MessageSujet: bonjour   Jeu 18 Oct 2018 - 22:44

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 47
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Sam 20 Oct 2018 - 13:52

Je crois que Fernand MEYSSONNIER en parlait aussi.

Sur la guillotine de Lucerne il ne devait pas y avoir ce problème car la demi lunette du bas était double et la lame passait dedans, ce qui permettait une coupe franche.

On la distingue, sur cette photo:


_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frankm
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 47
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: Re: La décapitation   Sam 20 Oct 2018 - 20:25

En effet, s'il fallait refaire une Berger aujourd'hui, il faudrait prévoir une double lunette. Des amortisseurs de chocs à la place des ressorts, eux-mêmes placés plus haut (l'arrêt en buté sur le haut du mouton qui lui-même aurait 2 galets espacés laissant passer les amortisseurs de chocs. A étudier une lunette en forme de U évasé (sans rabat).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillotine1889.free.fr/
frankm
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 47
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: Re: La décapitation   Sam 20 Oct 2018 - 20:39


En violet les absorbeurs de chocs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillotine1889.free.fr/
guy
Aide confirmé


Nombre de messages : 27
Age : 66
Localisation : calais
Date d'inscription : 04/10/2018

MessageSujet: bonjour   Dim 21 Oct 2018 - 13:21

il reste a esperer qu elle ne revienne pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stpatrick
Condamné à mort


Nombre de messages : 5
Age : 62
Date d'inscription : 27/11/2018

MessageSujet: Couteau sur montant   Mar 27 Nov 2018 - 14:30

Bonjour à tous,
je viens de m'inscrire sur ce forum.
Une question a attirée mon attention, sur l'existence d'un couteau.
Mon beau-père était chef du garage à la prison de Fresnes et , a ce titre, chargé d'organiser la logistique du transfert de la guillotine.
Ce qui lui a permis d'assister à quelques exécutions, notamment celles de Buffet/Bontemps.
Il m'avait expliquer qu'un couteau de boucher était accroché à un montant afin de parfaire la décollation.
Patrick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1312
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Mar 27 Nov 2018 - 15:56

Détail intéressant, mentionné par Fernand Meyssonnier et par Georges Perruchot.

Merci de nous apporter ce témoignage ! Smile

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Stpatrick
Condamné à mort


Nombre de messages : 5
Age : 62
Date d'inscription : 27/11/2018

MessageSujet: Merci de ce retour...   Mar 27 Nov 2018 - 17:44

Je peux également mentionner les paroles de mon beau père sur les vêtements et préparatifs du condamné:
**********************************************************************
" Le bourreau et ses aides mettaient un point d'honneur à être correctement vêtus. Ils portaient des blouses uniquement lors du démontage et re-montage de la machine. Celle-ci étant stockée dans une cellule aveugle de Fresnes, montée en permanence , sauf le couteau, conservé dans son coffre de transport.
le condamné était entravé au niveau des chevilles.Les bras entravés également, remontés haut dans le dos, le plus près possible des omoplates , afin que les coudes soient écartés du corps et que la poitrine soit mise en avant.
les avant bras étant proche de l'horizontale(des "poignées"),  2 aides empoignaient le condamné, le portant rapidement vers la machine.

A la Santé, celle-ci était positionnée planche verticale, dans la cour , tout contre  la porte d'accès au local de préparation,de telles façons que le condamné n'ai pas le temps de voir la guillotine.
Les aides plaquaient le condamné sur la planche, leur mouvement en avant faisant basculer la-dite planche. Le photographe et le Bourreau étant prêts à finir l'opération.
Une éxécution devait se dérouler en moins de 5" , dès que les aides soulevaient le condamné de son siège."
***************
Mon beau père a assisté à l'éxécution de Buffet/Bontems.
Le Bourreau avait décidé d'éxécuter Bontems en premier car il avait été entrainé par Buffet.
Les actes commis (éxécution d'un jeune surveillant,viol répétés accompagnés de tortures de l'infirmière) avaient de toutes façons condamnés ces 2 hommes : les détenus avaient décidés de les éliminer.
******************************
Voici re-transcrit le témoignage oral de mon beau père.
Retraité de la Pénitentiaire en 85.Mort en 2011.

Après l'abolition de la peine de mort, il avait aidé au démontage de la machine et le bourreau lui avait laissé en souvenir une petite clef en laiton servant à peaufiner le parallélisme des montants verticaux.
Je posterai une photo de cette clef.

Et pour le fun (si on peut dire), à la sortie de la prison, mon beau-père était dans le fourgon transportant le personnel, à la droite du conducteur, le bourreau derrière lui.
Un photographe de presse a eu les temps d'oeuvrer : ce qui leur a valu l'honneur d'être en première page du journal "Détective"...le bourreau avait caché son visage avec son chapeau, pas mon beau-père...
Patrick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 47
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Mer 28 Nov 2018 - 15:36

Super témoignage! Very Happy

Merci beaucoup!

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stpatrick
Condamné à mort


Nombre de messages : 5
Age : 62
Date d'inscription : 27/11/2018

MessageSujet: Re: La décapitation   Mer 28 Nov 2018 - 17:30

Il n'y a pas de quoi ...
Je suis quelque part satisfait de laisser une trace écrite du témoignage d'un témoin...
Une précision : ma belle-mère n'appréciant PAS DU TOUT ce type de conversation , je devais attendre la fin du repas, où le beau-père commençait à être "bien décontracté" Very Happy pour le lancer dans la discussion ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stpatrick
Condamné à mort


Nombre de messages : 5
Age : 62
Date d'inscription : 27/11/2018

MessageSujet: Re: La décapitation   Mer 28 Nov 2018 - 17:38

J'ai oublié de parler du sang.
Toujours d'après mon beau-père, seules les exécutions "ratées" pouvaient déclencher des jets de sang des carotides: l'enchainement des actions , mal coordonnées, permettant au condamné d'apercevoir la machine, lui-même se raidissant amenaient cette conséquence.
Mais la plupart du temps, le condamné en état de choc, les jets étaient minimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La décapitation   Mer 26 Déc 2018 - 20:56

Merci pour ce témoignage très intéressant... voyait-il la décapitation en elle même ? quel sentiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cabochard
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 72
Localisation : oise
Emploi : retraité
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: la guillotine de fresnes   Jeu 27 Déc 2018 - 17:05

bonjour à tous
j'ai des doutes sur ce témoignage non celui de Patrick mais sur celui de son beau-père, la guillotine fut à Fresnes pendant la guerre mais elle était je devait dire elles étaient , car au nombre de deux , stationnées à la santé, je ne vois pas pourquoi on aurait laissé la machine à Fresnes alors que les exécutions avaient lieu à à la santé de plus André OBRETCH l'exécuteur savait quand même où se trouvait sa machine sont il avait la responsabilité et l'entretien, lire son témoignage dans le livre de jean KER de plus OBRETCH de bleus de chauffe pour le montage et démontage de la machine, pas de blouses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1312
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Ven 28 Déc 2018 - 2:10

Tout témoignage nous semble suspicieux, c'est un de nos travers, car on sait que tant de choses fausses ont été racontées sur le sujet...

Voici quelques semaines, dans une conversation, j'ai entendu parler d'une dispute entre entrepreneurs de pompes funèbres pour récupérer la tête de Weidmann dans le panier... à Paris.

Ceci étant, les prisons de Fresnes et de la Santé dépendant de la même circonscription pénitentiaire, il est possible que le beau-père de StPatrick ait travaillé d'abord à Paris, à l'époque de l'exécution de Bontems et de Buffet, puis à la prison de Fresnes, où la guillotine était stockée. La date exacte du transfert des bois de Paris à Fresnes m'échappe. S'il faut en croire une interview de Marcel Chevalier, déjà, pour Ranucci, Paris n'était plus le lieu d'entrepôt, et peut-être était-ce déjà le cas pour Benyanès en 1973... Par contre, je n'ai pas connaissance qu'on y ait mis la guillotine durant la guerre, bien qu'on ait désigné la prison comme lieu potentiel d'exécutions à compter de 1954 !

Quant à l'emploi du mot "blouse" est peut-être une simple maladresse pour désigner une combinaison de travail - un bleu de chauffe - une salopette...


_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La décapitation   Ven 28 Déc 2018 - 15:06

une chose m'intrigue. un gardien pouvait-il démonter la guillotine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1312
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Sam 29 Déc 2018 - 0:20

Selon les mémoires de Georges Martin, les gardiens prêtaient parfois la main pour le transport des bois du fourgon jusqu'au terre-plein, avec parfois quelques complications (j'évoquerai ce point dans "Desfourneaux bourreau").

Je ne parle pas du montage à proprement parler... mais c'est un peu comme lors d'un déménagement : il n'est pas rare d'embaucher des déménageurs professionnels et d'y adjoindre des amis histoire de gagner du temps.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
cabochard
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 72
Localisation : oise
Emploi : retraité
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: la guillotine de fresnes   Sam 29 Déc 2018 - 17:03

ce n'est pas le bourreau qui décide de l'ordre d'exécution lorsque il y a plusieurs condamnés à décapiter mais les magistrats présents ;je serai curieux de voir cette clef , car les entretoises règlent parfaitement le parallélisme des montants de guillotine
la machine a été transportée à FRESNES après l'abolition de la peine de mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1312
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Sam 29 Déc 2018 - 18:57

Pour le transport de la guillotine à Fresnes, vous vous trompez, Cabochard. En juillet 1976, la machine était déjà stockée à Fresnes, d'où elle est partie pour l'exécution de Ranucci, et dans les mémoires de Philippe Maurice, début 1981, les exécuteurs ont procédé au montage des bois et à leur révision après trois ans et demi d'inactivité dans le chemin de ronde en prévision de sa probable exécution - si Giscard d'Estaing avait été reélu.
Elle a été transportée quelques mois après l'abolition au fort d'Ecouen où elle est restée près de trente ans.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
cabochard
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 72
Localisation : oise
Emploi : retraité
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: la guillotine de fresnes   Sam 29 Déc 2018 - 23:24

c'est dommage qu' André OBRETCH n'est plus là car je lui aurais demandé ,comme l'exécution de RANUCCI était sa dernière prestation et connaissant les ennuis mécaniques lors du transport de celle-ci pour Marseille
il aurait été plus à même de me confirmer tout çà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1312
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Dim 30 Déc 2018 - 1:01

Obrecht.
Pas Obretch.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
cabochard
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 72
Localisation : oise
Emploi : retraité
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: la guillotine de fresnes   Mer 2 Jan 2019 - 16:56

les dernières exécutions qui eurent lieu à la prison de la Santé sont celles de Bontems et Buffet le 28 novembre 1972 dans la cour d'honneur.
ce que je trouve étrange, c'est que la guillotine qui était habituellement conservée dans un hangar de cette cour soit amenée à FRESNES pour être ramenée à la santé où ont lieu les exécutions capitales.
ensuite qu'elle fut transférée à FRESNES juste après c'est très possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1312
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La décapitation   Mer 2 Jan 2019 - 17:02

Je n'ai jamais dit le contraire, pas plus que le beau-père de Stpatrick.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La décapitation   

Revenir en haut Aller en bas
 
La décapitation
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La justice au Tonkin - Photos du docteur Hocquard
» Le comte Henri de Chalais - 1626
» Etait-ce douloureux ?
» Emile Ferfaille - 1918
» Exécutions à la hache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA VEUVE-
Sauter vers: