La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les deux colonnes de Venise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 51
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Les deux colonnes de Venise   Lun 30 Mar 2009 - 21:28

Une petite anecdote sur Venise.
Me^me aujourd'hui sur la Piazzatta entre la Bibliothéque Marciana et le Palais ducal aucun vénitien digne de ce nom ne passe entre les deux colonnes de granite dont l'une soutient le lion ailé de Saint-Marc et l'autre la statue de Saint Théodore terrassant le dragon, premier patron de la ville avant Saint-Marc.

A l'origine les vénitiens auraient ramené du pillage de Byzance 3 colonnes de son célébre l'hippodrome. L'une d'elles serait fini dans l'eau à son déchargement sur le mo^le et s'est perdue quelque part sur le fond de la lagune.

Les vénitiens cherchant sans y arriver à les ériger se virent proposer un marché avec Nicolò Barattieri, lombard de Bergame qui leur offrit de mettre sur pied les colonnes moyennant la concession d'ouvrir un tripot entre les 2 mégalithes.

Le doge et ses conseillers acceptèrent le marché. Barattieri utilisa un système intéressant de cabestants et de cables mouillés pour mettre en place les 2 colonnes.

Il ouvrit ensuite son "casino", attirant devant le siége du pouvoir toute sorte de personnages louches.

Pour les en chasser sans renier sa parole, le doge trouva comme subterfuge d'installer l'échafaud entre les colonnes au-dessus du tripot et d'y laisser accrocher quelques patients. Superstitieux, les joueurs ne revinrent pas et notre ami Barattieri laissa tomber le casino.

On continua faire les exécutions à caractère d'exemple (la voie normale la plus discréte était la noyage dans le canal dit des orphelins - péche interdite) entre les 2 colonnes, lieu dorénavant connu pour porter la poisse.

Ainsi le doge Marin Falier en 1355 à peine élu passa entre les 2 colonnes ne les ayant pas vu dans le brouillard en descendant du bateau qui le portait de son palais privé (maintenant un hotel) au palais ducal.

Neuf mois plus tard il y retournait pour s'y faire décoller pour trahison.

A noter que l'échafaud étant orienté vers la tour de l'horloge et ses maures, dernières choses que voyait le condamné, l'expression "Je vais te montrer quelle heure est-il " est resté en vénitien pour dire "je vais te faire passer un mauvais quart d'heure".

Une erreur judiciaire d'un mitron décapité par erreur:
http://lagunaveneta.blogspot.com/2006/10/misteri-e-storie-di-venezia.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les deux colonnes de Venise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les deux colonnes de Venise
» comment créer mes deux activités
» acomba sur deux pc
» le déficit USA ou le conte des deux fermiers
» Comment obtenir le nom des colonnes d'une table ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: