La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vêtements, tenues des bourreaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Vêtements, tenues des bourreaux   Ven 27 Mar 2009 - 20:41

Bonjour,
Est ce que le bourreau en exercice se devait il de porter un uniforme ou une tenue réglementaire?
La plupart étaient en noir. J'ai remarqué que le chapeau haut de forme avait été remplacé par le melon........
Tout cela était il réglementé ou imposé ou était ce au bon vouloir du bourreau.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Ven 27 Mar 2009 - 21:48

Non, les vêtements de l'exécuteur n'étaient plus régis par une loi précise depuis la Révolution. Avant cela, il y avait bien sûr la fameuse tenue rouge, mais ce n'était pas le cas dans toutes les villes. Certaines privilégiaient un habit bicolore, d'autres de simples symboles (potence, échelle, épée) cousus sur les manches et la casaque...

Après la Révolution, l'exécuteur avait le droit de s'habiller comme bon lui semblait. On n'a guère d'informations sur la période avant 1870, cependant.

Pour le montage des bois, les aides passaient des vêtements d'ouvrier : cottes de peintre, salopettes, combinaisons de travail, etc... Une fois la machine prête, ils allaient se changer dans le fourgon et passaient des tenues de ville, en général de couleur sombre. Là non plus, aucune obligation, si ce n'est une question d'étiquette. On s'imagine mal se rendre à un enterrement en tenue flashy. Ce fut le cas jusqu'au bout, n'en déplaise aux témoignages d'avocats désirant dépeindre les exécuteurs sous un jour négatif.

Voici la description de Desfourneaux et de ses deux adjoints - il en manque un - lors de l'exécution de Michel Watrin en 1950. Le portrait est signé Albert Naud, donc, toute aménité est absente :

" Il a un vêtement marron sous une gabardine couleur de poussière et un chapeau marron défraîchi, posé de guingois sur l’oreille. Une chemise bleu cru et une cravate rouge ajoutent quelque chose de choquant à sa mise négligée. C’est l’Exécuteur des Hautes Œuvres de la IVe République très fidèlement transmis d’un régime à l’autre et fidèle au débraillé, comme les régimes eux-mêmes. Ses aides sont des brutes puissantes, qui rêvent d’occuper un jour sa place. L’un est en combinaison de mécanicien, chemise ouverte et bras nus ; l’autre est en costume de ville. Il a simplement retiré son veston et retroussé les manches de sa chemise à rayures grises… pour le coup de main. "

En Algérie, Fernand Meyssonnier tenait tête à son père, et conservait une combinaison militaire et un calot pour les exécutions afin d'éviter de se salir. Maurice Meyssonnier, lui, insistait pour que ses aides aient une tenue décente

Pour les chapeaux, pas de consigne précise : on dit que Roch fut le premier à porter le haut-de-forme, mais ce n'est pas sûr, il semble que plusieurs de ses prédécesseurs aient adopté ce couvre-chef bien avant lui. Deibler père usa lui aussi du Gibus, et Anatole pareil, du moins les dix premières années de sa carrière. Vers 1909, Anatole opta pour le melon noir, avant de se coiffer d'un feutre à compter du milieu des années 20. Desfourneaux faisait de même, et visiblement, c'est à partir d'Obrecht que le port du chapeau tomba en désuétude.

Parmi les aides, il semble que jusque dans les années 1900, on les poussait à porter eux aussi le haut-de-forme noir de rigueur. Après cela, certains allaient tête nue, d'autres chapeautés de melons ou de feutres, ou bien dans le cas de Sabin, qu'on voit sur les photos de l'exécution de Weidmann, avait adopté une sorte de béret.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Sam 28 Mar 2009 - 0:17

Sywan: Je croyais que c'etait les freres Martin avec Obrecht et Desfourneaux qui avaient execute Weidmann? Je pense avoir vu cette information sur ton site avant la disparution de la page consacree aux aides?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Sam 28 Mar 2009 - 5:47

C'est d'après les images que je dis cela. On sait que Desfourneaux et Obrecht sont présents pour Weidmann, bien sûr.

Les trois seconds adjoints étaient Sabin et les frères Martin.

Pour avoir vu des photos plus nettes, Georges Martin est identifiable comme étant l'aide demeuré tête nue.
Le dernier exécuteur, alors, est soit Sabin, soit Robert Martin. Mais d'après les images, il semble bien que l'homme soit d'un certain âge. Robert, né en 1907, avait donc 32 ans. Sabin, né en 1887, en a 52.
Donc, j'en déduis que c'est Sabin le 4e et non pas Robert Martin.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Sam 28 Mar 2009 - 7:08

Tres bien - Je vais rectifier ma description de la photo de Weidmann qui parle des freres Martin. Je n'aime pas avoir des erreurs comme ca. Il y en a deja bien trop sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Sam 28 Mar 2009 - 10:47

Sywan a écrit:







Pour les chapeaux, pas de consigne précise : on dit que Roch fut le premier à porter le haut-de-forme, mais ce n'est pas sûr, il semble que plusieurs de ses prédécesseurs aient adopté ce couvre-chef bien avant lui. Deibler père usa lui aussi du Gibus, et Anatole pareil, du moins les dix premières années de sa carrière. Vers 1909, Anatole opta pour le melon noir, avant de se coiffer d'un feutre à compter du milieu des années 20. Desfourneaux faisait de même, et visiblement, c'est à partir d'Obrecht que le port du chapeau tomba en désuétude.

Parmi les aides, il semble que jusque dans les années 1900, on les poussait à porter eux aussi le haut-de-forme noir de rigueur. Après cela, certains allaient tête nue, d'autres chapeautés de melons ou de feutres, ou bien dans le cas de Sabin, qu'on voit sur les photos de l'exécution de Weidmann, avait adopté une sorte de béret.
Bonjour à toute l'équipe !
Sywan, R. Badinter, dans "L'Exécution", parle " du bourreau qui avait gardé son chapeau sur la tête "...Et il me semble que sur la photo qui figure au forum de la sortie du fourgon, notre ami Dédé porte un chapeau noir Question
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Uniforme de Bourreau   Sam 28 Mar 2009 - 12:34

Bonjour.
Une question que je me pose depuis une eternite: le masque ou la cagoule portes par les bourreaux a certaines epoques. On montre souvent dans les films et les livres les bourreaux avec un masque de cuir noir (Angleterre par exemple) ou une cagoule rouge ou noire cachant, soit la moitie du visage jusqu'au nez, soit le visage en entier.
J'ai aussi vu sur Internet une photo d'un masque d'executeur allemand totalement surrealiste, presque comparable a un masque africain ou a un artifice de theatre. On sait que les bourreaux qui executerent Charles I en Angleterre portaient des masques de comedie et des fausses barbes.
On explique aussi que l'executeur anglais qui allait "depecher" un grand personnage, ou une grande dame, relevait son masque pour demander le pardon de sa victime, et aussi recevoir son salaire apparemment.
A-t-on des informations la-dessus, pour la France au moins?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jourdan coupe tête
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Sam 28 Mar 2009 - 18:45

En France, les bourreaux n’ont jamais porté un masque ou une cagoule lorsqu’ils officiaient. Leur visage était bien connu du public habitué à assister aux exécutions.
L’image de l’exécuteur masqué appartient davantage à la littérature et au cinéma.

Cependant, pendant des siècles, les exécuteurs ont souvent été obligés de porter une marque spéciale pour les distinguer du reste de la société. En 1516, à Amiens, le bourreau portait – brodé sur sa manche – une main tenant une épée. A Dijon, en 1551, le maître des hautes œuvres arborait sur ses vêtements une échelle de potence. En 1647, toujours dans la même ville, il devait accrocher à son chapeau un insigne représentant une potence et une échelle. En 1709, le parlement de Paris rappelle que le bourreau doit porter une marque de couleur rouge. Tous ces signes étaient différents selon les régions et avaient presque tous disparus dès avant la révolution. Quoiqu’en 1790 le procureur de Perpignan rappelle encore à un postulant à cet emploi qu’il doit porter une marque distinctive sur le bras gauche, fixée à une échelle de couleur rouge.
J’ai noté les tenues, parfois pittoresques, d’exécuteurs de la révolution. Le génois Dominique Vachale, bourreau de Nîmes, est décrit comme homme de taille moyenne, coiffé d’un énorme tricorne, habit de garde national, avec de petites épaulettes, des culottes de peau jaune, guêtres nouées jusqu’aux genoux, un sabre sous le bras, le tout rougi par d’énormes taches de sang. Hentz, exécuteur à Rochefort, s’habillait comme un muscadin, sa chevelure ondoyant avec grâce sous un bonnet phrygien coquettement posé. A Paris, Sanson se promenait coiffé d’un chapeau haut de forme et légèrement bombé, suivant la mode anglaise de l’époque. Sa chevelure était soigneusement peignée et il portait ordinairement une redingote boutonnée, de couleur sombre. Sur l’échafaud, il passait sur ses vêtements un surtout rouge sanglant. Malgré ces précautions, ses valets se plaignaient que leurs « habits se trouvent détruits en très peu de temps ».
Le gouvernement révolutionnaire songea, un instant, à gratifier d’un costume particulier les exécuteurs. Le peintre David fut même chargé d’en dessiner le modèle. Il composa un accoutrement imité de l’antique mais le projet fut rapidement oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdebourreaux.blogspot.com/
Jourdan coupe tête
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Sam 28 Mar 2009 - 18:54




Images de bourreaux "masqués" vus par le cinéma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdebourreaux.blogspot.com/
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Uniformes du bourreau   Dim 29 Mar 2009 - 0:03

Bonsoir Jourdan.
Quel est le film dont vous avez extrait la premiere photo? Je le dirais americain ou anglais, car le condamne me rappelle quelqu'un...
Le suivant... Et bien, probablement un des pires accoutrement de bourreau vu au cinema. Et je ne parle pas de la scene d'execution!
D'autant plus dommage que ce film avait visiblement beneficie de moyens, les scenes de combat sont tres reussies, a defaut de suivre l'histoire, d'apres certains chercheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jourdan coupe tête
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Dim 29 Mar 2009 - 1:07

Bonsoir Henri,
La première photo est tirée du film La vie privée d’Elisabeth d’Angleterre (The Private Lives of Elizabeth and Essex) réalisé en 1939 par Michael Curtiz. Avec Errol Flynn et la grande Bette Davis.
La seconde est issue du film Braveheart.
J’ajoute une nouvelle photo où l’on voit encore Errol Flynn entre les mains d’un bourreau. Elle est extraite des Aventures de Robin des bois (1938).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdebourreaux.blogspot.com/
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Lun 30 Mar 2009 - 9:38

Tiens ça me fait penser qu'il y a bien la superstition du pain à l'envers.
La superstition dit:
Il ne faut jamais mettre le pain a l'envers sur une table.
Car les boulangers réservaient le pain du bourreau sur leurs étals en le mettant à l'envers par rapport a celui de la populace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kashima
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 42
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Vêtement du bourreau   Lun 10 Jan 2011 - 20:37

J'ai une question...
L'habit que portait le bourreau avait-il un nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edencash.forumactif.org/portal
lalande
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 60
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Lun 10 Jan 2011 - 23:24

A ma connaissance, non ! A certaines époques de notre histoire, il était tenue de porter un écusson (exemple une épée, une hache) celui-ci était cousu sur ses vêtements. Aucun règlement ne l'obligeait à porter un habit bien spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kashima
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 42
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Mar 11 Jan 2011 - 8:18

Merci Lalande. Je trouve que ce mot manque...
Mais avait-il une tenue vestimentaire précise, une couleur associée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edencash.forumactif.org/portal
benjo
Aide non qualifié


Nombre de messages : 11
Age : 38
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Mar 11 Jan 2011 - 9:37

Quelques réponses à cette question se trouvent dans "Le métier de bourreau" de Jacques Delarue, editions Fayard.

sans trop dévoiler ce que renferme ce livre (par respect pour l'auteur), disons qu'il y est dit, entre autres, qu'en France médiévale, le bourreau porte effectivement des signes distinctifs, pour qu'on ne puisse pas le confondre avec les honnêtes gens (!)
Ces signes varient selon les époques et les régions. Il s'agit de signes qu'il arbore dans sa vie quotidienne, et pas seulement les jours d'exécutions.
- casaque en général de couleur rouge.
- écussons brodés à sa manche ou son chapeau (représentation d'une échelle, d'une potence, etc...)
- un certain bâton qu'il doit en permanence tenir en main dès qu'il sort de chez lui.
- il a le droit de porter l'épée à sa ceinture (privilège des nobles et du bourreau)
les valets du bourreau sont tenus à la même obligation, mais là aussi, les codes varient selon les époques et les régions.

il ne semble pas qu'il "travaille" cagoulé, comme on peut le voir dans pas mal d'illustrations. du moins, pas en France.
la révolution française va progressivement faire disparaître ces obligations.

bref... tout ça pour dire, que la tenue du bourreau ne semble pas avoir un nom précis, puisqu'il ne s'agit en fait que de symboles distinctifs, et pas d'un uniforme réglementaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.benjosan.com
Kashima
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 42
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Mar 11 Jan 2011 - 13:27

Merci pour ces informations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edencash.forumactif.org/portal
benjo
Aide non qualifié


Nombre de messages : 11
Age : 38
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   Lun 7 Fév 2011 - 9:59

je faisais référence à l'écusson brodé du bourreau... mais à vrai dire, j'en ai juste lu des descriptions. Je ne me souviens pas en avoir déjà vu des représentations.

si l'un de vous en a déniché sur des détails d'une gravure, ou autres, je serai très curieux de les voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.benjosan.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vêtements, tenues des bourreaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vêtements, tenues des bourreaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vêtements, tenues des bourreaux
» Couleurs des tenues
» Tenues professionnelles
» indemnitée d'entretien de tenue!!!
» Styliste vêtements enfants ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: