La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Exécutions capitales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Ven 8 Oct 2010 - 18:57

Bonsoir,

Vous voulez savoir si je connais d'autres registres d' Etat-Civil avec cette mention ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacenaire
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 52
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Ven 8 Oct 2010 - 19:05

bonsoir,
oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Ven 8 Oct 2010 - 19:11

En voici un autre exemple, à Chalon-sur-Saône :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Ven 8 Oct 2010 - 23:26

Pour information :

Les deux suppliciés du Tarn-et-Garonne que j' ai trouvés il y a quelque temps sont Pierre CANITROT et Jean LAFORGUE, exécutés à Montauban le 20 septembre 1832.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Sam 9 Oct 2010 - 1:11

Si Sylvain ! Je récidive, bravo pour tes talents de limier.
Tu ne peux nier que tu as la faculté de dénicher des infos fort passionnantes que nous ne saurions trouver.
En cela je te remercie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Sam 9 Oct 2010 - 23:38

hdesmorest a écrit:
Bonsoir,

Ces exécutions ont eu lieu, mais j'ignore le lieu et/ou la date et/ou l'identité

Etienne NOEL : cam 12/12/1855 (Oise) --> date et lieu ?
X : cam 1847 (Oise) --> Identité, date et lieu ?
MARTELLI : cam 30/03/1847 (Corse) --> date et lieu ?
Joseph Lucien GUIOL : cams 20/11/1847 (Var) et 26/02/1848 (Bouches-dur-Rhône) --> date et lieu ?
François CLARET(T)Y : cam 25/02/1845 (Lot) --> date ? à Saint-Céré
François MARCHAL : cam 24/11/1844 (Meurthe) --> date et lieu ?
Jean SOUCAZE-BAQUE : cam 10/09/1839 (Hautes-Pyrénées) --> date et lieu ?
Henri RIVAUD : cam 20/08/1839 (Indre) --> date et lieu ?
Joseph CLEMOT : cam 05/1839 (Maine-et-Loire) --> date et lieu ?
Jean Vincent MUGLIONI : cam 01/12/1838 (Corse) --> date et lieu ?
X (empoisonneur) : cam 1833 (Loiret) --> Identité, date et lieu ?
X : cam 1832 (Corse) --> Identité, date et lieu ?
X : cam 1832 (Nord) --> Identité, date et lieu ?
X : cam 1831 (Loiret) --> Identité, date et lieu ?
Entre BACH/BRUNET/CHENAU : cam 1831 (Lot) --> Identité, date et lieu ?
JOLY : cam 12/06/1830 (Indre) --> date et lieu ?
X : cam 01 ou 02/1830 (Landes) --> date ? à Dax ?
René LETARD-BERTHEAU : cam 25/08/1829 (Indre) --> date et lieu ?
3 corses : cam 1829 --> dates et lieux ?


Le condamné guillotiné, après sa condamnation dans le Loiret en 1831, est en fait une femme :

Pour avoir fait passer de vie à trépas son mari, Marie Rose ROUX, devenue veuve FORTIN, a été condamnée au châtiment suprême le 05 août 1831 à Orléans, en même temps que ses deux complices, Edmé TURPIN (l' amant ?) et Cécile BEGUE. Tous les trois ont formé une demande de pourvoi en cassation. Le 22 septembre, l' arrêt est annulé pour les deux premiers, qui sont rejugés dans le Cher. Seule la veuve FORTIN entend prononcer à nouveau contre elle la peine de mort. Et après rejet de son recours en grâce, c'est à Bourges, le 14 janvier 1832, qu' elle monte à l 'échafaud. Un incident aurait d' ailleurs marqué cette exécution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Ven 15 Oct 2010 - 19:38

Du nouveau sur les exécutés de Corse (tous à Bastia) ci-dessus :

Les 3 condamnés de 1829 exécutés sont :

- Pierre Toussaint POLVERELLI : guillotiné le 27 janvier 1829 (n ' a pas formé de pourvoi en cassation)

- Sauveur OTTAVI : le 01 avril 1829

- François Octavien BORGHETTI : le 13 avril 1830

Le condamné de 1832 est Pierre Marie GIOVANNELLI, exécuté le 02 avril 1833

MUGLIONI : a été exécuté le 16 mars 1839
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Sam 16 Oct 2010 - 17:39

Double exécution en Lozère : celle de Jean VAQUIER et Pierre AIGOUIN, guillotinés au Pompidou le 07 mars 1827.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hdesmorest
Bourreau départemental


Nombre de messages : 237
Age : 106
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Dim 17 Oct 2010 - 17:23

Elie Köpter a écrit:
Si Sylvain ! Je récidive, bravo pour tes talents de limier.
Tu ne peux nier que tu as la faculté de dénicher des infos fort passionnantes que nous ne saurions trouver.
En cela je te remercie !


Mais non, voyons, c'est à la portée de tout un chacun Wink, et j' espère ne pas être quand même une exception Exclamation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Mar 4 Oct 2011 - 16:38

niavlys1980 a écrit:
Journée faste que celle d'hier , avec près d'une trentaine d'exécutions trouvées un peu partout en France, entre 1806 et 1831 : Lyon, Vesoul, Pau, Rouen, Cahors, Nantes, Laon, Fresnay-sur-Sarthe (Sarthe), Digne, Rodez, Beauvais, Tours, Camburat (Lot), Grenoble et Bordeaux.

Un magnifique tour de France, Niavlys. J'ai hâte de vous lire ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niavlys1980
Bourreau de village


Nombre de messages : 79
Age : 37
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Changement de lieu pour les exécutions lyonnaises (1812)   Mar 4 Oct 2011 - 22:31


Changement de lieu pour les exécutions lyonnaises (1812)



2012-07-11 par Adelayde


Dernière édition par niavlys1980 le Mer 4 Juil 2012 - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Mer 5 Oct 2011 - 8:44

Bravo pour ces trouvailles, mais une question se pose. Est-ce légal de faire figurer la mention "guillotiné" sur un acte d'état civil (le certificat de décés, en l'occurence) ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Mer 5 Oct 2011 - 10:29

Panoramix a écrit:
Bravo pour ces trouvailles, mais une question se pose. Est-ce légal de faire figurer la mention "guillotiné" sur un acte d'état civil (le certificat de décés, en l'occurence) ?
Bonjour à toute l'équipe !
Je crois avoir lu que cette pratique a été interdite au milieu du XIX° siècle...2° République ? Second Empire ? En tous cas, cette interdiction était déjà en vigueur au moment du "décret Crémieux".
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Mer 5 Oct 2011 - 19:25

Panoramix a écrit:
Si cela avait concerné un membre de sa famille, l'aurait-il inscrit ? Where is the question !
Là n'est pas la question. Avoir un membre de sa famille, le beau-frère de sa voisine, son boulanger, sa concierge... guillotiné peut arriver sans doute mais ne fait en aucun cas jurisprudence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niavlys1980
Bourreau de village


Nombre de messages : 79
Age : 37
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Benoit Chagny d'Ouroux - 1806   Sam 8 Oct 2011 - 0:01


Convaincu de l'assassinat d'Antoine ROLLET le 13 mars 1805 à Ouroux, condamné à la peine capitale, Benoit CHAGNY d'Ouroux est guillotiné à Lyon le 9 août 1806


(acte d'accusation et jugement de condamnation devant le Tribunal Criminel du Département du Rhône)

Vu par la Cour de Justice Criminelle du Département du Rhône l'acte d'accusation dont la teneur suit:

Le Substitut de Monsieur le Procureur Général Impérial près la Cour de Justice Criminelle du Département du Rhône, magistrat de Sûreté pour l'arrondissement de Lyon soussigné,

Expose que le Procureur Général Impérial près ladite Cour lui a fait remise d'une procédure instruite contre le nommé Chagny, ainsi que l'arrêt de ladite Cour qui casse l'acte d'accusation, et tout ce qui s'en est suivi, attendu le défaut de forme que comportait ladite procédure, que l'exposant en a fait l'envoye à Monsieur le Directeur du Jury, qui après avoir réparé l'omission faite, lui a de nouveau transmis ladite procédure à l'effet de refaire l'acte d'accusation.

Qu'ayant vérifié lesdites pièces, il a reconnu qu'à la date du 20 mars dernier mandat d'arrêt avait été taxé contre ledit Benoit Chagny, âgé de 38 ans, 1 propriétaire demeurant en la commune d'Ouroux, prévenu d'avoir dans la nuit du vendredy au samedy de la première semaine de Carême dix huit cent cinq, à dix heures vingt-cinq, 2 assassiné Jean Antoine Rollet, 3 de ladite commune d'Ouroux, en le frappant sur la tête avec un instrument tranchant, et de l'avoir ensuite jeté dans la rivière, lequel délit à été reconnu mériter une peine afflictive et infamante. En conséquence, et d'après l'article vingt de la loi du sept pluviose an neuf, il a dressé l'acte d'accusation contre ledit Chagny pour être présenté à un jury spécial d'accusation.

Ledit exposant déclare en conséquence qu'il résultait de l'examen des pièces, et notamment d'un procès-verbal dressé le 13 ventôse dernier, lequel est uni au présent acte d'accusation,

Que le Juge de Paix du canton de Monsols, arrondissement de Villefrance, ayant appris que le nommé Antoine Rollet, propriétaire demeurant en la commune d'Ouroux, avait été trouvé noyé dans la rivière de cette commune, se transporta sur les lieux, reconnut le cadavre dudit Rollet, puis appela un officier de santé (....) qu'il invita à faire la visite du cadavre, lequel avis de ce chirurgien fût que les blessures qui paraissaient sur le sommet de la tête, avaient été occasionnées par la chute de cet individu et le frottement qu'il avait éprouvé dans la rivière,

Que ledit Juge de Paix fait ensuite entendre les quelques témoins, dont la déclaration fût qu'ils avaient vu Antoine Rollet mort noyé dans la rivière,

Qu'il résulte du surplus de la procédure que Monsieur le Magistrat de Sûreté de l'arrondissement de Villefranche, instruit par des renseignements particuliers que Antoine Rollet avait été assassiné et ensuite traîné dans la rivière, et que les soupçons, ainsi que la rumeur publique, accusaient de ce délit le nommé Benoit Chagny, rendit plainte par devant Mr le Directeur du Jury du susdit arrondt, lui transmit les renseignements qu'il avait reçus, et requit que les témoins qu'il indiquait fussent assignés et entendus,

Que ce Magistrat a en conséquence procédé à une information légale, et d'abord entendu les dépositions des voisins du domicile tant de Chagny que de Rollet, que parmi lesquels il en est un qui dépose avoir entendu Rollet se plaindre de l'animosité de Chagny contre lui, que Chagny plusieurs fois lui avait dit "tu ne mourras que de ma main"; que c'était dans le pré de ce témoin que Rollet avait été trouvé dans l'eau la rivière étant très grosse; qu'il était présent lorsqu'on l'en avait retiré; qu'il avait bien observé qu'il avait une large blessure sur la tête de laquelle il sortait du sang; que le cadavre ne pouvait être celui d'un homme noyé, parce qu'il n'avait pas le ventre gonflé.

Qu'un autre voisin a déclaré que quelques jours après l'assassinat commis sur la personne d'Antoine Rollet dont le public accusait Chagny d'être l'auteur il avait vu beaucoup de sang dans une (....) il ait pu discerner si c'était celui d'un animal ou d'un homme; qu'il avait ouï dire à Rollet quelques heures avant sa mort qu'il avait empêché Chagny de noyer sa mère et que c'était pour se venger que Chagny avait voulu le trainer lui-même dans la rivière (ce dont il avait porté sa plainte au maire de la commune) qu'il avait observé le corps de Rollet lorsqu'on l'avait tiré de l'eau, qu'il ne paraissait pas être celui d'un noyé attendu qu'il n'était pas gonflé, lequel son fils qui avait été chargé de garder le cadavre pendant deux jours avait observé qu'il avait une large blessure sur la tête d'où l'on paraissait apercevoir la cervelle.

Que parmi les témoins il (...) Honoré Py, voisin du domicile de Chagny, qui dépose qu'environ trois semaines ou un mois avant la mort de Rollet il entendit pendant la nuit beaucoup de bruit et vit à trente pas près de la rivière deux hommes et une femme qu'il reconnut à leurs voix Rollet, Chagny et la mère de ce dernier; qu'il entendit Rollet dire à Chagny "comment malheureux tu veux donc noyer ta mère..."; 4 que Rollet ayant été frappé par Chagny se sauva, que quelques heures après il vit encore Chagny poursuivre et battre Rollet; qu'enfin peu de jours à la suite, il entendit sur les neuf heures du soir les cris d'un homme qui se plaignait, qu'il sortit de chez lui, qu'il s'approcha de la rivière, et reconnut Chagny qui jetait un homme dans l'eau, que le lendemain on retira de la rivière le cadavre d'Antoine Rollet, que dans la matinée de ce jour, il avait vu Chagny à environ quatre cent pas du lieu où il l'avait vu jeter un homme à l'eau, qui avec une longue perche paraissait pousser quelque chose dans la rivière, que s'il s'était tu sur tout ça c'était parce qu'il craignait la vengeance de Chagny homme extrêmement fort et très redouté dans le pays.

Que d'après ces déclarations, Monsieur le Directeur du Jury, de l'avis de Monsieur le Substitut, a décerné contre Chagny mandat d'amener, qui a été suivi (après le délai prescrit, attendu que Chagny n'avait pas été trouvé dans son domicile) d'un mandat d'arrêt conformément à la loi.

Que Monsieur le Directeur du Jury, continuant son information, a encore fait comparaitre un grand nombre de témoins dont les dépositions confirment celles des premiers tant sur les menaces et voies de fait de Chagny envers Rollet, que sur les motifs de son animosité que Rollait annonçait avoir trois causes: la première de ce qu'il avait déposé dans une affaire qu'il avait eu avec un habitant de la commune de Saint-Mamert; la seconde parce que Chagny espérait se libérer par sa mort d'une somme de cent vingt livres qu'il lui devait; la troisième en ce que Chagny voulait noyer sa propre mère, malade, Rollet son voisin était accouru et avait mis obstacle à ce projet odieux.

Que plusieurs déposants avaient entendu Chagny quelques jours avant la mort de Rollet dire dans un cabaret à Ouroux, en le montrant "Voyez cet homme, il n'en a pas pour huit jours ", d'autres avoir observé le corps de Rollet lorsqu'on le tira de l'eau et reconnu qu'il avait sur la tête une large blessure de laquelle il s'écoula beaucoup de sang; l'un d'eux avait aussi vu le lendemain de l'assassinat Chagny tenant à la main une latte avec laquelle il poussait le corps de Rollet, pour le conduire au courant de l'eau.

Que cette information terminée, l'affaire a été portée par devant un jury d'accusation tenu à Villefranche le 30 mars dernier, que la déclaration des jurés a été qu'il y avait lieu à accusation, qu'en conséquence la procédure a été envoyée au Greffe de la Cour de Justice Criminelle à Lyon mais que les magistrats qui composaient cette Cour ayant reconnu qu'une formalité essentielle sous peine de nullité avait été omise dans l'instruction, ont cru devoir prononcer la cassation de l'acte d'accusation, et tout ce qui s'en était suivi, et ordonner que la procédure serait transmise aux magistrats de Sûreté de Lyon pour que la formalité omise soit remplie. Que sur ces entrefaites Monsieur le Procureur Général Impérial a envoyé aux susdits Magistrats de Sûreté une lettre de Monsieur le Directeur du Jury de Villefranche y jointe une autre lettre du Maire d'Ouroux 5 portant l'une et l'autre que Chagny avait tellement imprimé la terreur dans la commune d'Ouroux qu'il était à craindre que les témoins n'osassent pas parler; et néantmoins Monsieur le Directeur du Jury invite Monsieur le Procureur Général de requérir l'audition de nouveaux témoins qui lui étaient indiqués par le Maire d'Ouroux; que sur ce, Monsieur le Directeur du Jury de Lyon a adressé à son Collègue de Villefranche une commission rogatoire pour qu'il fit assigner et entendit les dépositions des susdits témoins.

Que cette nouvelle information vient à l'appui de la première, et la étaye tant en faits, en ajoutant d'autres circonstances sur la férocité de Chagny qui précédemment avait essayé et tenté d'assassiner diverses personnes, que sur le fait de l'assassinat envers Antoine Rollet il en est parmi les dernier témoins qui ont déclaré avoir également reconnu les plaies qui avaient occasionné sa mort, avoir entendu Chagny menacer son voisin, et l'un d'eux l'avoir vu de grand matin le jour où le cadavre de Rollet fut découvert tenant une latte à la main pour le conduire au courant de l'eau.

Que Chagny interrogé tant par le Directeur du Jury de Villefranche que par celui de Lyon a dit pour sa défense qu'il était l'ami de Rollet et bien éloigné d'avoir voulu attenter à ses jours; que les témoins entendus contre lui étaient de faux témoins; que le jour où Rollet s'était noyé il était couché hors de son domicile.

Il ne résulte pas moins de tous ces détails que dans le courant du mois de Ventôse de l'an treize, le corps d'un jardinier nommé Antoine Rollet a été trouvé assassiné d'un coup violent qui lui a été porté sur la tête, et jeté dans la petite rivière qui passe sur la commune d'Ouroux; que le nommé Benoit Chagny est prévenu être l'auteur de ce délit au sujet duquel les jurés spéciaux auront à prononcer s'il y a lieu ou non à accusation.

Fait à Lyon, le dix sept may mil huit cent six Signé François Joseph Clerc

Vu aussi la déclaration du Jury d'accusation convoqué par la section correctionnelle du Tribunal Civil de l'Arrondissement de Lyon écrite au bas dudit acte portant qu'il y a lieu à l'accusation mentionnée audit acte; l'ordonnance de prise de corps prise par le Directeur du Jury dudit arrondissement contre Benoit Chagny et le procès-verbal de la remise de la personne à la maison de justice,

Après avoir entendu Mr le Procureur Général Impérial, et Maître Aché avocat défenseur de Benoit Chagny,

Et d'après la déclaration des jurés spéciaux du jugement donné à l'unanimité en conformité à l'article 33 de la loi du 19 fructidor an cinq portant:

1° Qu'il est constant que le treize ventôse an treize le cadavre de Jean Antoine Rollet de la commune d'Ouroux a été trouvé dans la rivière d'Ouroux,

2° Qu'il est constant qu'Antoine Rollet a été tué,

3° que Benoit Chagny est convaicu d'être l'auteur de l'homicide,

4° Qu'il a commis cet homicide volontairement,

5° Qu'il l'a commis avec préméditation,

Sur toutes les autres questions il n'a été délibéré,

La Cour condamne Benoit Chagny à la peine de mort conformément à l'artice XI de la première Section du Titre deux de la Seconde Partie du Code Pénal dont lecture a été faite, lequel est ainsi conçu: "article XI L'homicide commis avec préméditation sera qualifié d'assassinat et sera puni de mort."

Ordonne en outre que ledit Benoit Chagny soit conduit au lieu de l'exécution revêtu d'une chemise rouge conformément à l'article 4 du Titre premier de la première partie du Code Pénal dont lecture a été faite lequel est ainsi conçu: "article 4 Quiconque aura été condamné à mort pour crime d'assassinat, d'incendie ou de poison, sera conduit au lieu de l'exécution revêtu d'une chemise rouge."

Condamne de plus ledit Benoit Chagny au remboursement au profit de la République des frais de la procédure instruite contre lui et de ceux qu'entrainera l'exécution du présent arrêt, conformément à la loi du 18 germinal an 7, dont lecture a été faite, lequel est ainsi conçu: "article 1er: Tout jugement d'un Tribunal Criminel Correctionnel, ou de Police, portant condamnation à une peine quelconque, prononcera en même temps, au profit de la République, le remboursement des frais auxquels la poursuite et punition du crime aura donné lieu."

Fait à Lyon, en l'audience de la Cour, ce 18 juin 1806

Présents: Jean Bernard François Cozon, Denis Delorme, et Antoine Marie Vernes, juges en ladite Cour qui ont signé

Nous Jean Bernard François Cozon, Président à la Cour Criminelle de Justice du Département du Rhône

avons règlé les frais de procédure instruite et jugée contre Benoit Chagny à la somme totale de cinq cent soixante dix huit francs soixante et dix huit centimes.

Lyon, le 15 septembre 1806

signé Cozon

=============================

NOTES
1 Benoit CHAGNY, né à Saint-Christophe-la-Montagne le 19 février 1765, est en fait âgé de 40 ans au moment des faits; il habite le bourg d'Ouroux, rue de la Fromagerie.
2 Les faits se sont déroulés dans la nuit du vendredi 1er mars au samedi 2 mars 1805.
3 Antoine ROLLET,jardinier et cultivateur, surnommé "Crépon Charlatan", est né à Cenves, et il est âgé de 50 ans au moment des faits: il habite également le bourg d'Ouroux, rue de la Fromagerie, c'est un voisin de Benoit CHAGNY.
4 Marie CHATELET, veuve en secondes noces d'un marchand de Tramayes, JACQUET, est âgée de 75 ans; elle va décéder à peine plus d'un mois après les faits, le samedi 4 mai 1805, et son décès est déclaré à la Mairie par Benoit CHAGNY, qui ne signe pas, car il ne sait pas signer - à ce moment-là, il n'est donc pas encore arrêté.
5 Le maire d'Ouroux est Louis MATRAY.

http://r.sangouard.free.fr/pagesOuroux/Ougrim4001.php

Par Adelayde - 2012-07-11


Dernière édition par niavlys1980 le Mer 4 Juil 2012 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niavlys1980
Bourreau de village


Nombre de messages : 79
Age : 37
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Sam 8 Oct 2011 - 20:21

3 nouvelles exécutions trouvées aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niavlys1980
Bourreau de village


Nombre de messages : 79
Age : 37
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Dim 9 Oct 2011 - 13:11

Quelques exécutions trouvées ici et là, dont une quadruple à Bourg-en-Bresse en 1816.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Dim 9 Oct 2011 - 15:10

niavlys1980 a écrit:
3 nouvelles exécutions trouvées aujourd'hui.
niavlys1980 a écrit:
Quelques exécutions trouvées ici et là, dont une quadruple à Bourg-en-Bresse en 1816.

Est-ce que les exécutions sont notées dans ces deux messages ? Si oui, big problème d'ordi parce que je ne les vois pas. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niavlys1980
Bourreau de village


Nombre de messages : 79
Age : 37
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Lun 10 Oct 2011 - 0:43

Bonsoir,

J'afficherais la liste le week-end prochain, c'est promis Embarassed


Dernière édition par niavlys1980 le Mer 4 Juil 2012 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Lun 10 Oct 2011 - 17:21

niavlys1980 a écrit:
Bonsoir,

J'afficherais la liste le week-end prochain, c'est promis Embarassed
Pas de souci, Niavlys : je craignais un problème d'ordi. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Dim 6 Nov 2011 - 13:17

Louis Appolinaire Brodart est mort dans le departement de la Marne en 1860, meme annee que son recours en Grace. C'est au moins une indication qu'il a ete guillotine (probable) ou qu'il est mort en prison avant son depart pour le bagne (Peu probable).
Je cherche a voir l'acte de deces sans passer par des sites payants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Sam 19 Nov 2011 - 13:17

niavlys1980 a écrit:
Le nom du condamné à mort exécuté dans l'Oise en 1848 est maintenant connu.
Puisqu'il est connu, quel est son nom, Navlys ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Dim 27 Nov 2011 - 15:42

Merci pour l'info, Niavlys. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Dim 1 Jan 2012 - 10:19

niavlys1980 a écrit:
Encore en construction :

http://guillotines1825-1870.wifeo.com/

Un site très bien conçu, Niavlys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niavlys1980
Bourreau de village


Nombre de messages : 79
Age : 37
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: Exécutions capitales   Ven 6 Jan 2012 - 23:43

Bonjour,

Il existe à la Bibliothèque Carré d'Art, à Nimes un document fort intéressant pour le forum, "Liste des condamnés à mort par les divers tribunaux et cours qui se sont succédé à Nîmes depuis 1791 jusqu'à □os jours 1884, etc..." qui donne l'identité des condamnés, la nature des crimes, la date de condamnation, le lieu et la date d'exécution, etc..

Bonne journée à tous.

Cordialement

Sylvain


Dernière édition par niavlys1980 le Mer 4 Juil 2012 - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exécutions capitales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exécutions capitales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Exécutions capitales à Rouen
» Exécutions capitales
» Les exécutions capitales - étude de J-C Farcy pour Criminocorpus
» Les exécutions capitales à Paris XIVème (1909-1972)
» Pierre Vaillat - Lons-le-Saunier 1897

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: