La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bellini et l'esclave décapité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Bellini et l'esclave décapité   Jeu 5 Mar 2009 - 19:53

Voila une petite anecdote sur l'histoire de Gentile Bellini, qui, envoyé par la Sérénissime chez Mehmet II, resta plusieurs mois à la cour du Sultan.

Un jour qu'il peignait une décollation du Baptiste, le Sultan observa qu'il manquait de précision dans les détails et aurait fait décapité un esclave pour que le peintre puisse voir de visu ce à quoi ressemblait une section nette ...


http://www.abcgallery.com/B/bellini/bellini36.html
http://italophiles.com/knights_of_art_bellini.htm


Citation :


Gentile Bellini was received with every honour, and nothing was thought too good for this wonderful painter, who could make pictures which looked like living men. The Sultan loaded him with gifts and favours, and he lived there like a royal prince. Each picture painted by Gentile was thought more wonderful than the last. He painted a portrait of the Sultan, and even one of himself, which was considered little short of magic.

Thus a whole year passed by, and Gentile had a most delightful time and was well contented, until one day something happened which disturbed his peace.

He had painted a picture of the dancing daughter of Herodias, with the head of John the Baptist in her hand, and when it was finished he brought it and presented it to the Sultan.

As usual, the Sultan was charmed with the new picture; but he paused in his praises of its beauty, and looked thoughtfully at the head of St. John, and then frowned.

`It seems to me,' he said, `that there is something not quite right about that head. I do not think a head which had just been cut off would look exactly as that does in your picture.'

Gentile answered courteously that he did not wish to contradict his royal highness, but it seemed to him that the head was right.

`We shall see,' said the Sultan calmly, and he turned carelessly to a guard who stood close by and bade him cut of the head of one of the slaves, that Bellini might see if his picture was really correctly painted.


http://en.wikipedia.org/wiki/Beheading_of_St._John_the_Baptist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: L'esclave decapite   Sam 7 Mar 2009 - 15:02

Cette histoire me rappelle une scene d'Angelique,(et le sultan si je ne m'abuse), avec Samy Frey. On y voit une execution capitale, au moyen de la roue si je me souviens bien. Le sultan tres interesse, voudrait que l'on recommence et designe un membre de son entourage ou une personnalite francaise pour servir de victime. J'ai trouve cette scene un peu discutable, mais a l'epoque ou le film a ete realise, on ne se choquait pas pour ce qui serait percu comme du racisme ou du politiquement incorrect de nos jours. Pour les amateurs de cine, cette scene a ete filmee-encore!- au pied de la cathedrale de Senlis, cite tres sollicite pour les films historiques. Personne de Senlis sur ce site? Fin de l'apparte sans guillotine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monseigneur
Bourreau de village


Nombre de messages : 91
Age : 60
Localisation : PARIS Bastille
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Bellini et l'esclave décapité   Sam 7 Mar 2009 - 15:20

...

moi, je connaissais l'histoire de l'eunuque décapité...

mais je ne la raconterai pas ici, ça n'a aucun intérêt,
c'est une histoire sans queue ni tête....

... oui, je sais pardon...



Henri a écrit:
Cette histoire me rappelle une scene d'Angelique,(et le sultan si je ne m'abuse), avec Samy Frey. On y voit une execution capitale, au moyen de la roue si je me souviens bien. Le sultan tres interesse, voudrait que l'on recommence et designe un membre de son entourage ou une personnalite francaise pour servir de victime. J'ai trouve cette scene un peu discutable, mais a l'epoque ou le film a ete realise, on ne se choquait pas pour ce qui serait percu comme du racisme ou du politiquement incorrect de nos jours. Pour les amateurs de cine, cette scene a ete filmee-encore!- au pied de la cathedrale de Senlis, cite tres sollicite pour les films historiques. Personne de Senlis sur ce site? Fin de l'apparte sans guillotine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1236
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Bellini et l'esclave décapité   Sam 7 Mar 2009 - 15:26

Citation :
Monseigneur a dit :

"moi, je connaissais l'histoire de l'eunuque décapité...

mais je ne la raconterai pas ici, ça n'a aucun intérêt,
c'est une histoire sans queue ni tête...."


Aaah, j'aime bien ce genre de blagues !

Il est curieux de constater que les amateurs de guillotine sont, somme toute, assez prompts à la gaudriole et cependant absolument pas dépourvus de culture. Tant mieux !

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Bellini et l'esclave décapité   Mar 10 Mar 2009 - 21:18

Angélique et le sultan ...

Je crois que la scène que vous évoquez a été adaptée d'une autre histoire plus ou moins véridique: lors de la visite d'un Shah de Perse (Iran) vers 1900, le Shah avait émis le voeux d'assister à une exécution. Le jour venu, il va donc voir Deibler guillotiner un assassin (était-ce déjà à la Santé ou à la Roquette - peu importe) ce que notre Anatole fait en un clin d'oeil.

Déçu par la rapidité, le Shah demande alors à l'exécuteur de recommencer. Deibler répond alors qu'il n'y a plus de condamné. Et le Shah de répondre: "Prenez celui-ci" en indiquant du doigt le chef du Protocolle de l'Elysée qui en attrapa une jaunisse. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

J'ai des doutes sur cette amusante anecdote qui a priori relève plus de l'invention journalistique que de la réalité.

Pour info le régime du Shah ne tint pas très longtemps. Il fut renversé, ce fut le soukh en Perse avant qu'un colonel de cosaques ne puisse s'imposer et se proclamer Shah - le père de Reza Shah chassé par Khomeyni - avant d'aller mourir en Afrique du Sud déporté par les Anglais pendant la dernière guerre (si ma mémoire est bonne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bellini et l'esclave décapité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bellini et l'esclave décapité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier décapité en Angleterre
» Âmes sensibles s'abstenir : jeunes femmes décapitées
» Photos ou images de têtes décapitées
» Moulages de têtes de guillotinés
» Une exécution capitale à Saint-Louis - Sénégal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: