La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Max Jacob - le crapaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Max Jacob - le crapaud   Lun 2 Mar 2009 - 15:40

LA MÉMOIRE DU TEMPS.


2012-04-07 par Adelayde


Max Jacob en 1934.
(1876-1944)

Le 24 février 1944, le poète Max Jacob est arrêté par la police allemande. Juif, il s'était converti au catholicisme en 1915. Il est interné au camp de Drancy (93), où ses forces déclinent. Les multiples interventions de collaborateurs pro-nazi, d'intellectuels, Sacha Guitry, Jean Cocteau etc. ne pourront le faire libérer. Il meurt d'une pneumonie le 5 mars 1944.
Sa soeur et son frère ne reviendront pas d'Allemagne où ils avaient été déportés. [/font]

« Amour du prochain »

Qui a vu le crapaud traverser la rue ?
C'est un tout petit homme : une poupée n'est pas plus minuscule.
Il se traîne sur les genoux : il a honte on dirait.
Non. Il est rhumatisant, une jambe reste en arrière, il la ramène.
Où va-t-il ainsi ? Il sort de l'égout, pauvre clown.
Personne n'a remarqué ce crapaud dans la rue ;
Jadis, personne ne me remarquait dans la rue.
Maintenant, les enfants se moquent de mon étoile jaune.
Heureux crapaud !... Tu n'as pas d'étoile jaune.


Max Jacob (1944). [/b]




2012-04-07 par Adelayde

Étoile jaune



http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k684700d.r=le%20Parisien.langFR
Le Petit Parisien, n° 23 767 du 8 juin 1942, page 1
Revenir en haut Aller en bas
 
Max Jacob - le crapaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Max Jacob - le crapaud
» Marius Jacob anarchiste de la Belle Epoque
» mylene jacob : femme de détenu arrivant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: